• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Fusillade de Bayonne : le suspect fan d'Éric Zemmour, le polémiste réagit

Fusillade de Bayonne : le suspect fan d'Éric Zemmour, le polémiste réagit
  • A-
  • A+
Partager Google+

Lundi 28 octobre, une fusillade a éclaté à Bayonne devant une mosquée, faisant deux blessés. La police a arrêté un homme qui a reconnu être l'auteur des faits. Âgé de 84 ans, il avait été candidat FN aux départementales en 2015. Il est aussi présenté par le journal "Marianne" comme un "fan du polémiste Éric Zemmour". Une information à laquelle ce dernier a réagi.

Moins d'un mois après l'attaque de la préfecture de police de Paris qui a coûté la vie à quatre personnes, une fusillade a éclaté lundi 28 octobre 2019 à Bayonne. Les faits se sont déroulés devant une mosquée. La police a rapidement arrêté un suspect en la personne de Claude S. qui a reconnu être l'auteur des faits. Après avoir tenté de mettre le feu à la porte du lieu de culte, il a tiré sur deux personnes âgées de 74 et 78 ans. Il est poursuivi pour tentative d'assassinat.

Un acte que le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, Laurent Nuñez, a fermement condamné. "S'en prendre à un lieu de culte, à une mosquée, à des fidèles, c'est un acte odieux que nous condamnons bien évidemment avec beaucoup de fermeté. C'est un acte qui ne peut pas avoir sa place dans notre République qui garantit la liberté de culte, de croyance. Les musulmans de France doivent pouvoir exercer leur culte en toute sécurité, ils sont libres d'exercer ce culte", a-t-il confié.

"Certains me mettent en cause..."

Depuis son arrestation, le passé de Claude S. refait surface dans les médias. En 2015, il avait été investi par le Front national aux élections départementales, dans les Landes. Il avait finalement été "écarté" du parti après ces élections (via linternaute.com). Un ex-responsable local FN s'est confié auprès du Parisien, se souvenant d'un homme "un peu étrange", un "peu fou". "ll n'aimait pas les musulmans et les étrangers et ne s'en est jamais caché", a-t-il poursuivi. Quant à nos confrères du journal "Marianne", ces derniers ont présenté Claude S. comme un "fan du polémiste Éric Zemmour". "Ses publications sur les réseaux sociaux permettent de brosser le portrait d'un homme tourmenté, fan notamment du polémiste", ont-ils rapporté. Une publication "très confuse" postée sur le groupe Facebook "Le blog de ceux qui aiment Éric Zemmour" a aussi été rédigée par le suspect en 2014, "un mois après la décapitation du Français Hervé Gourdel par des djihadistes en Algérie".

Sur CNews dans "Face à l'info", Éric Zemmour a réagi. "Je voudrais dire que ce qui est curieux dans cette histoire, c'est que là, je remarque qu'on ne dit pas qu'il est déséquilibré. On ne dit pas qu'il est fou. On dit tout de suite qu'il a été un candidat - je ne sais plus quand - du Front national", a-t-il commencé. "Deuxièmement, certains me mettent en cause, disent que c'est de ma faute, qu'il m'a écouté, etc. Je trouve ça pour le moins curieux là aussi (...) Quand on tue au nom d'Allah, alors là, ça n'a rien à voir avec l'Islam et le Coran et quand on blesse deux personnes - deux musulmans - alors là, on cherche les coupables", a-t-il conclu.

 

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 déc KATY PERRY @katyperry
    blueberry babyg in Dubai 🧸 @ Dubai, United Arab Emirates https://t.co/6PpxtIoOzo
    Détails
  • 15 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2020 : Gaëlle Voiry morte, Sylvie Tellier ne l'oublie pas https://t.co/VDbQliU3U0 https://t.co/weNW5Mwr3Q
    Détails
  • 15 déc Kev Adams @kevadamsss
    Nouvelle vidéo du Dimanche spéciale bon plan de Noël: https://t.co/Gd6H53Aa0h
    Détails