• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Gabriel Matzneff : "Faible" et "démoralisé", il sort du silence

Gabriel Matzneff : "Faible" et "démoralisé", il sort du silence
  • A-
  • A+
Partager Google+

L'affaire Gabriel Matzneff n'en finit pas de faire parler depuis la sortie le 2 janvier dernier du livre de Vanessa Springora, "Le Consentement". Alors qu'une enquête préliminaire pour "viols sur mineur" a été ouverte à l'encontre de l'écrivain, l'éditeur Gallimard a annoncé mardi dernier qu'il cessait la publication de son Journal. Dans une lettre adressée à BFMTV, ce dernier a réagi.

C'est une sortie littéraire qui a fait l'effet d'une bombe aussi bien dans les médias que dans l'opinion publique. Le 2 janvier dernier, Vanessa Springora a dévoilé son tout nouveau livre baptisé "Le Consentement" dans lequel elle raconte sa relation sous emprise avec l'écrivain Gabriel Matzneff. "À quatorze ans, on n'est pas censée être attendue par un homme de 50 ans à la sortie de son collège, on n'est pas supposée vivre à l'hôtel avec lui, ni se retrouver dans son lit", a-t-elle écrit.

Depuis, l'écrivain s'est expliqué dans une lettre publiée dans "L'Express". Tout d'abord, il a tenu à rappeler les circonstances de sa "merveilleuse" histoire avec Vanessa Springora. Et de poursuivre : "Ce livre, je ne le lirai pas. S'il contient ce que l'on me dit qu'il contient, il me ferait trop de mal (...) Je préfère me contenter des dizaines de lettres d'amour fou que Vanessa m'a écrites, de ses photos, de mes adorables souvenirs".

Sa réponse à Gallimard

De son côté, Vanessa Springora a débuté la promotion de son livre-témoignage dans les médias. Elle s'est ainsi confiée à Yann Barthès dans "Quotidien" mardi 7 janvier 2020. Le journaliste a voulu savoir les raisons qui l'ont poussée à écrire ce livre. "Je l'ai écrit pour moi, parce que c'était libérateur et nécessaire de l'écrire. C'est un livre que je portais depuis des années en moi. Je l'ai écrit aussi pour que les générations futures et présentes puissent avoir ce témoignage en mémoire, pour laisser une trace aussi face à l'oeuvre de Gabriel Matzneff qui racontait toujours la même histoire, la même version des choses, et je voulais qu'il y ait l'autre versant de cette histoire qui est une mémoire d'une histoire qu'il avait évidemment occultée et qui moi, m'avait été confisquée par ses livres", a-t-elle dit.

Mardi dernier, la maison d'édition Gallimard a annoncé qu'elle cessait la publication du Journal de Gabriel Matzneff. Elle estime que "la souffrance exprimée par Vanessa Springora dans 'Le Consentement' fait entendre une parole dont la force justifie cette mesure exceptionnelle". Dans une longue lettre qu'il a adressée à BFMTV, l'écrivain à réagi à cette décision, estimant que Gallimard "a raison" de suspendre la vente de son Journal. "Cela calmera les excités qui auront le temps de lire mes essais", a-t-il poursuivi. Il a également précisé qu'il était "trop faible" et "trop démoralisé" pour répondre aux questions de nos confrères, mais qu'il le fera "volontiers" lorsque "cette campagne contre (lui), si excessive et agressive, aura pris fin".

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 06 avr Justin Timberlake @jtimberlake
    RT @AndersonPaak: Don’t Slack video with @jtimberlake and @AnnaKendrick47 out now!! Directed by @calmatic 🔥🤙🏾 https://t.co/E67kkx2EU5 #Tro…
    Détails
  • 06 avr Justin Timberlake @jtimberlake
    RT @Vevo: These two don't hold back when they takeover @AnnaKendrick47's place 🎉 Watch @AndersonPaak and @jtimberlake in their new music vi…
    Détails
  • 06 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Port du masque : Jean-Pierre Pernaut interpelle ses téléspectateurs https://t.co/Rucv07Td2X https://t.co/pdSLFFRHil
    Détails