• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Gad Elmaleh : SwissLeaks, cet autre scandale qui a terni son image

Gad Elmaleh : SwissLeaks, cet autre scandale qui a terni son image
  • A-
  • A+
Partager Google+

Invité de "Une ambition intime" ce lundi 16 décembre, Gad Elmaleh souffre d'une image écornée depuis le scandale CopyComic. Mais une autre polémique avait déjà accablé l’humoriste en février 2015. Non Stop People vous en dit plus.

Ce lundi 16 décembre, Karine Le Marchand accueille Gad Elmaleh dans "Une ambition intime". Cet invité, l’animatrice avait annoncé sa venue sur son compte Instagram en août dernier. Un invité forcément polémique en raison des accusations de plagiat – proférées par le YouTubeur CopyComic – qui visent le grand ami de Kev Adams. Gad Elmaleh avait été épinglé par la bête noire du stand-up français en janvier dernier. Face au tollé, l’humoriste avait été défendu par des grands noms de la comédie comme Manu Payet ou encore Michel Leeb. Et s’il avait d’abord dénoncé des accusations "très violentes, excessives et démesurées", le principal concerné avait toutefois avoué "s’être inspiré" d’autres comédiens, en septembre dernier.

Un scandale oublié

Mais si son image est plus que jamais ternie par ces accusations, il ne s’agit pas de l’unique scandale dans lequel Gad Elmaleh a été impliqué. En février 2015, le nom de l’humoriste avait été cité dans un scandale de fraude fiscale Swissleaks, révélé par Le Monde. Nos confrères dévoilaient alors un système de fraude internationale impliquant la branche suisse de la banque britannique HSBC. Entre 2006 et 2007, l’interprète de Chouchou avait été le détenteur d’un compte "faiblement approvisionné" à hauteur de 80 000 euros en Suisse. S’il figurait alors aux côtés de Jacques Dessange et Arlette Ricci (petite-fille et héritière de Nina Ricci), Gad Elmaleh avait "régularisé sa situation auprès du fisc français", au moment où nos confrères du Monde écrivaient leurs lignes.

Toutefois, ces révélations lui avaient valu de se retrouver sous le feu des critiques. Notamment à cause de sa participation à un spot publicitaire vantant les mérites de la banque LCL. Un spot publicitaire pour lequel il avait empoché la somme rondelette de 450 000 euros. Ses déclarations sur les riches qu’il incitait à faire preuve de "solidarité" lors d’un passage dans l’émission "Sept à Huit" en 2012 étaient également très mal passées. Trois ans auparavant, une journaliste lui avait même demandé s’il possédait un compte en Suisse. Une question qu’il avait adroitement esquivée.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 27 fév Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Événement , j arrive à 18h10 exceptionnellement pour la revanche du match d hier avec les chroniqueurs et le champion @B_Castaldi
    Détails
  • 27 fév Lady Gaga @ladygaga
    “STUPID LOVE” MIDNIGHT ET TONIGHT #LG6 ❣️ https://t.co/YAjT4dS98J
    Détails
  • 27 fév Justin Bieber @justinbieber
    THE FINALE https://t.co/Sc8w8fJRfp
    Détails