TV

Geneviève de Fontenay, ses déclarations chocs sur Charlie hebdo : "Il ne fallait pas faire ces dessins" (VIDEO)

Geneviève de Fontenay, ses déclarations chocs sur Charlie hebdo : "Il ne fallait pas faire ces dessins" (VIDEO)
  • A-
  • A+

Quand Geneviève de Fontenay est en colère, elle n’hésite pas à le faire savoir. La dame au chapeau, célèbre pour ses frasques et son franc-parler, s’est entretenue récemment avec nos collègues de BFM. En compagnie de Julien Mielcarek, rédacteur en chef de BFMTV.com, Geneviève de Fontenay s’est confiée en toute honnêteté et revient sur les attentats contre Charlie Hebdo, qui ont eu lieu le 7 Janvier dernier. Malgré les critiques elle n'a pas hésité à répondre en toute franchise.

Pour BFMTV.com, Geneviève de Fontenay, l’ancienne présidente du comité Miss France et à la tête de Miss Prestige Nationale est revenue dans un premier temps sur le gouvernement actuel en France. Celle qui ne mâche pas ses mots n’a pas hésité à remettre en question le rôle du président de la République, François Hollande. Dans son tête-à-tête avec le journaliste Julien Mielcarek, elle s‘est confiée sur sa peur face à l’avenir dans une société "qui perd toutes ses valeurs". Lassée des longs discours sans résultat concret, elle qui vit un calvaire dans son appartement se dit "déçue" et ne sait plus pour qui voter lors des prochaines élections.

Dans cet entretien vérité pour la chaine d’informations BFMTV, Geneviève de Fontenay s’est exprimée aussi face aux attentats terribles du 7 Janvier dernier. Face à cette terreur des milliers de personnes se sont regroupées le 11 janvier en hommage aux 17 victimes des attentats de Charlie Hebdo. Un esprit de solidarité que Geneviève de Fontenay n’a pas partagé. Sans pincettes, celle qui n'hésite pas à dire ce qu'elle pense, s'est expliquée face à cette prise de position.   

"Je n’ai pas eu l’esprit du 11 janvier "

Face aux attentats qui ont secoué le monde entier, le journaliste Julien Mielcarek a demandé à Geneviève de Fontenay si elle aussi avait partagé cet état d’esprit du 11 janvier. En toute honnêteté elle répond : "Charlie Hebdo, c’était une provocation. Je n’ai pas eu l’esprit du 11 janvier". C’est avec un ton ferme et assuré qu’elle en explique les raisons : "On a cherché, on a provoqué. Il ne fallait pas faire ces dessins, on s’est dit c’est la liberté d’expression. Non, quand cette liberté d’expression est menace et que ça génère de faire des attentats, on s’abstient de faire des provocations."

Une prise de position qu’elle ne regrette jamais. Selon elle : "on ne veut pas voir la réalité". Malgré les critiques Geneviève de Fontenay campe sur ses positions et n’est pas prête de changer d’avis malgré la pression et les menaces : "J'assume , si c’était à refaire je referais la même chose". 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 08 déc Paris Hilton @ParisHilton

    ✨💖✨ https://t.co/n7JiuaGYf7

    Détails
  • 08 déc xoxo, Joanne @ladygaga

    RT @gagamonster96: Lady Gaga / Million Reasons iTunes: https://t.co/Hlv2jm4FAh Spotify: https://t.co/br0Vc5u8Hq VSFS: https://t.co/KS4fhSL6…

    Détails
  • 08 déc Shakira @shakira

    Descubran el nuevo perfil de Shak y su #ChantajeDanceOff ahora mismo en @musicallyapp. Pueden superar la versión de… https://t.co/sSlVoO8XVi

    Détails