• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Gilets jaunes : Raphaël Enthoven dénonce l’antisémitisme au sein du mouvement

Gilets jaunes : Raphaël Enthoven dénonce l’antisémitisme au sein du mouvement
  • A-
  • A+
Partager Google+

Lundi 18 février, dans le quart d’heure sans filtre de TPMP, Cyril Hanouna avait invité Raphaël Enthoven et des gilets jaunes. Le philosophe a expliqué pourquoi l’antisémitisme était présent au sein du mouvement. Non Stop People vous en dit plus.

Alors que le mouvement des gilets jaunes s’essouffle, trois mois après le début de la contestation, les actes violents, racistes et antisémites entachent les manifestations chaque weekend. Les insultes qu’a reçues samedi dernier Alain Finkielkraut ont provoqué une onde de choc. La question se pose : le mouvement des gilets jaunes est-il gangréné par des individus racistes, violents, antisémites ? Le mouvement doit-il stopper ? Pour en parler, Cyril Hanouna avait convié dans son quart d’heure sans filtre lundi soir, le philosophe Raphaël Enthoven et des gilets jaunes dont Jérôme Rodrigues, figure du mouvement.  Invité à réagir sur les dérives antisémites, celui qui officie sur Europe 1 estime que "le mouvement est mort (…)" avant de donner des explications sur cette montée de l’antisémitisme au sein des gilets jaunes. "L’antisémitisme n’est pas simplement la haine des juifs, c’est un système d’explication du monde, d’explication globale qui repose sur le sentiment que les juifs possèdent ou possèderaient le pouvoir dont les autres seraient dépourvus, le fonds de commerce de l’antisémitisme, c’est le sentiment que les juifs sont des nantis, des cancrelats, sournois qui possèdent un pouvoir dont les autres sont dépossédés. Cette façon de penser odieuse est tout à fait compatible avec le discours de beaucoup de gilets jaunes", déclare Raphaël Enthoven.

Le philosophe estime que le "mouvement est mort"

"Il ne s’agit pas de dire que les gilets jaunes sont antisémites, mais il s’agit de dire qu’il y a dans ce discours-là, dans le sentiment général qu’on est dépossédé de ce dont on manque, dans ce sentiment-là, il y a quelque chose de propice à l’antisémitisme et c’est là-dessus qu’il faut travailler  (…) il faut travailler le fond du discours et le fond du discours, c’est de faire au monde ce qui ne va pas chez soi et c’est un problème qui fait qu’à mon avis l’antisémitisme prospère dans ce mouvement", précise le philosophe. Présent face à lui, Jérôme Rodrigues avait déjà réagi dans un communiqué publié plus tôt dans la journée indiquant que l’incident avec Alain Finkielkraut "n’était pas représentatif du mouvement".

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 31 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Confinement : Patrick Poivre d’Arvor pousse un coup de gueule dans C à vous https://t.co/oAp8Q3f0wF https://t.co/bKM5FnIJZr
    Détails
  • 31 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Vianney rejoint la troupe des Enfoirés après plusieurs refus https://t.co/QpbxpaF2z6 https://t.co/FpZhbHhupc
    Détails
  • 31 oct Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @1ElisaMoreno: 🔵🔴 Durant le #confinement, les dispositifs d'écoute, d'alerte et de secours destinés aux femmes victimes de #ViolencesCon…
    Détails