• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Guillaume de Tonquédec (Fais pas ci, fais pas ça) : "Je suis très content de ma tête BCBG"

Guillaume de Tonquédec (Fais pas ci, fais pas ça) : "Je suis très content de ma tête BCBG"
(c) BestImage
  • A-
  • A+
Partager Google+

Guillaume de Tonquédec est à l'affiche depuis mercredi du film Les Nuits d'été. En pleine promotion, le comédien a répondu aux questions de nos confrères de Télérama et a ainsi évoqué Renaud Lepic, son personnage dans la série Fais pas ci, fais pas ça, ou encore son allure très BCBG.

C'est en interprétant Renaud Lepic dans la série de France 2 Fais pas ci, fais pas ça que Guillaume de Tonquédec s'est fait connaître du grand public. Depuis, ce comédien qui a connu une belle carrière au théâtre avant de devenir populaire s'est également fait remarquer au cinéma.

César du Meilleur acteur dans un second rôle en 2013 pour sa prestation dans Le Prénom d'Alexandre De La Patellière et Matthieu Delaporte, Guillaume de Tonquédec est à l'affiche depuis mercredi dernier du film Les Nuits d'été. A cette ocassion, il a répondu aux questions de Télérama.

"C'est énorme d'être star de la télé parce qu'on rentre chez les gens"

Lors de cet interview vidéo parue sur le site de Télérama, Guillaume de Tonquédec a bien entendu été amené à parler de Renaud Lepic, son personnage dans Fais pas ci, fais pas ça. Il alors souligné la nécessité de cet homme à adapter ses grands principes de vie à la réalité :

« Monsieur Lepic c’est le personnage de Fais pas ci, fais pas ça. Catholique, de droite, traditionnel. C’est d’abord un être humain, il est fou de sa femme et de ses enfants, et il essaie de leur inculquer des valeurs qu’il a lui-même reçu de ses parents. Il essaie de les transmettre, mais à l’épreuve de la réalité il va devoir mettre un peu d’eau dans son vin et donc surtout que sa femme et leurs enfants soient heureux plutôt que de répondre forcément à des principes rigides. Il va devoir s’adapter, c’est pour ça que j’aime bien cet humaniste. »

Ce rôle, on sent que Guillaume de Tonquédec y tient, qu'il aime son personnage. Il faut dire que c'est grâce à Fais pas ci, fais pas ça que le comédien a gagné en popularité ce qui lui a permis de multiplier les projets. Il se confie d'ailleurs sur cette "chance extraordinaire" qui lui a été donnée :

« C’est énorme d’être star de la télé parce qu’on rentre chez les gens. On fait partie de la famille. C’est une chance extraordinaire pour un comédien. Moi je viens du théâtre donc je jouais une, deux ou trois pièces par an depuis l’âge de 20 ans, l’entrée au conservatoire. » explique-t-il ainsi avant d'ajouter :

« Au théâtre, on peut faire – ce qui a été mon cas – une très, très belle carrière, jouer de très grands personnages sans jamais avoir accès à cette forme de popularité-là, donnée par la télévision. Télévision de qualité, je rajoute, parce que c’est important aussi d’avoir la chance de tomber sur une écriture pareil et d’avoir à jouer ces personnages-là. […] Cela me permet d’avoir une ouverture sur le cinéma, ce qui n’était pas évident, et qu’on me propose de beaux rôles au cinéma. »

"Finalement je suis très content de ma tête BCBG"

Guillaume de Tonquédec a du mal à se détacher de cette image d'homme BCBG qui lui colle à la peau. Si au départ il avait du mal à accepter qu'on ne lui offre que des rôles d'hommes raffinés, il a désormais appris à se servir de cette image et compris qu'elle lui permet, en fait, de proposer bien plus :

« J’ai une tête de BCBG, c’est super pratique ! De Tonquédec déjà c’est énorme parce qu’on se dit "On le connaît même pas que déjà il a une particule, il est de la noblesse française bretonne", déchue entre parenthèses. Il y a tout un imaginaire qui s’éveille rien qu’au nom, c’est ça que j’aime bien. […] J’ai en plus une tête de gendre idéal ou de petit garçon bien élevé – parce que j’ai été bien élevé par mes parents…

Ça permet de faire les pires conneries en fait d’être BCBG ! Que ce soit les conneries dans la vie parce que jamais on ne vous accuse vous, on a toujours accusé plutôt celui qui dormait au fond de la classe, plutôt que celui qui était toujours au premier rang avec sa tête de bien élevé.  C’est pareil pour les rôles, c’est très pratique mais j’ai mis beaucoup de temps à l’accepter et à le comprendre. […] C’est un piège merveilleux, c’est un piège à histoires. Donc finalement, je suis très content de ma tête BCBG. »

 

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Guillaume de Tonquédec ci-dessous :


Guillaume de Tonquédec, entretien post-it par telerama

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 déc GAD @gadelmaleh
    Qd tu fais le malin à texter en anglais pour écrire "dishonest" et que ton clavier te rappelle à l'ordre en te prop… https://t.co/2KEH1AHJNy
    Détails
  • 13 déc Kev Adams @kevadamsss
    Dans une semaine on vous emmène Tout là-haut ! ❄️🏂💙🔜 #ToutLàHaut https://t.co/UGmt77UwSx
    Détails
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    #DALS Johnny Hallyday mort : Sandrine Quétier et Christophe Licata lui rendent hommage https://t.co/IzOAP7QpcP https://t.co/Rx3vmJ2RvY
    Détails