• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Guy Carlier : comment la télévision lui a permis de découvrir qu'il avait une soeur (Exclu vidéo)

Guy Carlier : comment la télévision lui a permis de découvrir qu'il avait une soeur (Exclu vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce jeudi 7 janvier, Evelyne Thomas reçoit Guy Carlier dans l'émission qu'elle présente sur Non Stop People. Dans un second extrait inédit, le chroniqueur de 71 ans raconte comment la télévision lui a permis de découvrir l'existence de sa soeur. À cette époque, il officiait aux côtés de Marc-Olivier Fogiel dans l'émission "On ne peut pas plaire à tout le monde" sur France 3.

Guy Carlier est l'invité d'Evelyne Thomas dans son émission diffusée du lundi au jeudi sur Non Stop People. Dans un premier extrait, le chroniqueur est revenu sur son incroyable perte de poids. "Là, je dois en être à 160 kilos. Ça a pris quand même une douzaine d'années. À l'époque où j'étais très médiatisé, c'est-à-dire à l'époque Marc-Olivier Fogiel dans 'On ne peut pas plaire à tout le monde', je dépassais les 250 kilos, j'étais plus qu'en danger. Ça a pris du temps puis c'était lié à une maladie, une addiction, à savoir la boulimie. Il a d'abord fallu que je me soigne", dit-il.

Et de poursuivre : "C'est une maladie qu'on vit dans la solitude (...) Les gens disaient : 'On arrive à oublier'. Tu parles ! Moi je n'oubliais pas. Il y avait une espèce de bénéfice secondaire qui était le fait que j'étais connu (...) et finalement, ça devenait presque secondaire, alors que quand je revois les images chez Marc-Olivier Fogiel, c'est terrifiant".

"'Regarde ce garçon, il a les yeux de papa'"

Dans ce même entretien, Guy Carlier a accepté de parler de son enfance, notamment de cette soeur dont il a appris l'existence grâce à son métier de chroniqueur à la télévision. "Un jour, quand je faisais l'émission avec Marc-Olivier Fogiel (NDRL, On ne peut pas plaire à tout le monde), je reçois un courrier de Corse. Et la fille me dit : 'Je vous regarde et je dis à ma mère (...) : regarde ce garçon, il a les yeux de papa. Ma mère me dit : 'C'est normal, ce garçon, c'est ton frère. Donc ton père, est le père de cet homme'. Elle m'écrit ça et elle me dit : 'Si ça vous intéresse, je vous raconterai'. Je l'ai rencontrée grâce à la télévision. Cet homme était mort peu de temps avant, je ne l'ai pas connu", raconte-t-il.

Il a ensuite su pourquoi il n'a jamais connu son père adoptif, Lucien Carlier. "C'était un homme volage, qui quittait le domicile conjugal et ma mère allait déposer des mains courantes pour abandon de domicile et elle est tombée amoureuse de l'officier de police. Ça a été un amour incroyable (...) Elle voulait faire sa vie avec lui, mais ce n'était pas possible, car elle était divorcée (...) Elle lui a dit : 'D'accord, mais je veux un enfant (...) Je te demande juste une lettre chaque année pour me dire comment tu vas et je te donnerai une lettre pour te dire comment va cet enfant'", poursuit-il. Il en a parlé à sa maman, en 2006, un soir de réveillon. "Je l'appelle pour lui souhaiter la bonne année, je lui dis : 'Tu connais Jérôme Albertini ?'. Elle met un temps et elle me dit : 'C'est quelqu'un que j'ai beaucoup aimé'. Je lui dis : 'C'est mon père ?' Là, il y a un silence... On n'en a jamais reparlé", conclut-il.

Confidences exclusives. Ne pas reprendre sans citer "Evelyne Thomas" sur Non Stop People.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 sep Lady Gaga @ladygaga
    For today’s act of kindness for #BeKind21, I bought gift cards at Starbucks and asked the baristas to buy coffee fo… https://t.co/dNf7guDlDc
    Détails
  • 18 sep Shakira @shakira
    RT @makersplaceco: Introducing ‘Watch, Don’t Touch’, from @shakira X @bosslogic’s La Caldera collection Dropping Sept 21, La Caldera inclu…
    Détails
  • 18 sep Paris Hilton @ParisHilton
    😍 Wow! Love this so much @GraffitiKINGS! 🙌 #ThatsHot 🔥🔥🔥🔥 https://t.co/tkTht53sHk
    Détails