TV

Harry Roselmack : "Ma couleur de peau m'a plutôt servi quand je suis arrivé à TF1"

Harry Roselmack : "Ma couleur de peau m'a plutôt servi quand je suis arrivé à TF1"
  • A-
  • A+

De passage au Festival International du Film d'Amour de Mons, Harry Roselmack a accordé une interview à nos confrères du site sudinfo.be. Le journaliste est notamment revenu sur les discriminations dont il a pu être victime en raison de sa couleur de peau, et sur les problèmes d'intégration.

C'est en famille que Harry Roselmack s'est rendu au Festival International du Film d'Amour qui se tient du 20 au 27 février à Mons, en Belgique.

Nos confrères de sudinfo.be n'ont pas manqué cette occasion de rencontrer le journaliste de TF1. L'homme qui présente 7 à 8 depuis des années a confié au site belge qu'il avait apprécié ce festival dans lequel il s'était rendu l'année dernière et avait donc décidé d'y retourner cette année. Harry Roselmack a d'ailleurs confié qu'il aime beaucoup le cinéma et qu'il avait même envisagé de devenir critique à ses débuts :

"Je ne suis pas un grand cinéphile. Ce qui est assez drôle, c’est que quand j’étais gamin et que j’ai voulu faire le métier de journalisme, j’ai d’bord voulu être critique de cinéma. Mes références, tant en littérature qu’en cinéma, sont tournées vers la science-fiction. J’aime le cinéma fantastique." a-t-il ainsi raconté à nos confrères de sudinfo.be

"Ma couleur de peau m'a plutôt servi quand je suis arrivé à TF1"

Interrogé sur son combat pour lutter contre "les problèmes d'intégration des minorités ethniques", Harry Roselmack a confié qu'il a lui-même été confronté à des discriminations en raison de sa couleur de peau, mais que celles-ci étaient parfois un peu masquées  : "En radio, on m’avait dit un truc marrant mais quand même très révélateur de l’état d’esprit d’un pays : « Le problème avec vous, Roselmack, c’est que vous parlez sans accent, on ne sait pas que vous êtes noir quand vous faites de la radio ! ». Sinon, j’ai connu des discriminations mais ce n’est pas toujours facile à identifier. On vous dit rarement que c’est parce que vous êtes noir." a-t-il expliqué.

D'après Harry Roselmack, sa couleur de peau a toutefois été un avantage lors de son entrée à TF1. En effet, raconte : "Je dois bien le reconnaître, pour le coup, ma couleur de peau m’a plutôt servi, en tout cas quand je suis arrivé à TF1"

S'il ne précise pas en quoi sa couleur de peau l'a "plutôt servi", on se souvient que son arrivée au 20h de TF1 avait fait beaucoup de bruit et avait été saluée puisqu'il était le premier journaliste noir à présenter le journal le plus regardé de France.

En ce qui concerne les problèmes d'intégrations, ils sont pour Harry Roselmack au coeur de la radicalisation de jeunes français : "J’ai toujours mis ce problème au premier plan de ce qu’il fallait régler en France. On connaît de plus en plus de jeunes qui en viennent à détester la France et l’Occident et qui se font happer par des idéologies de destruction de nos valeurs. C’est la conséquence des problèmes d’intégration de la diversité en France. Il est temps de prendre ce problème à la racine et de le traiter vraiment frontalement" a-t-il ainsi déclaré à nos confrères de sudinfo.be

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 04 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus

    ❤️💜💚💛💙 https://t.co/2eQ40Pxo87

    Détails
  • 04 déc Alizée @mellealizee

    Pour revoir notre trio sur une rumba c'est par ici💕 Enjoy✌🏻️#dals https://t.co/xozFTjhOiH

    Détails
  • 04 déc Justin Bieber @justinbieber

    Download @bestfiends FOREVER for free and help to #endAIDS with @RED and @AppStoreGames https://t.co/6AZuIN0MC9… https://t.co/QBS9hUNQEr

    Détails