• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Ingrid Chauvin : où en est-elle dans sa demande d’adoption ?

Ingrid Chauvin : où en est-elle dans sa demande d’adoption ?
  • A-
  • A+
Partager Google+

Star de "Demain nous appartient", Ingrid Chauvin dévoilera son combat pour adopter dans un documentaire, diffusé ce lundi 10 juin sur TF1. Un parcours du combattant dont elle pourrait sortir gagnante ? Non Stop People vous en dit plus.

TF1 propose un prime spécial "Demain nous appartient", ce lundi 10 juin à partir de 21 heures. L’occasion pour les fans de la série de retrouver Ingrid Chauvin. Dans la foulée, à 23 heures 10, l’interprète de Chloé se confiera sur son engagement pour l’adoption dans un documentaire. Long-métrage qu’elle porte avec son mari Thierry Peythieu, baptisé "Ingrid Chauvin : notre combat pour adopter". Si la comédienne tient à se confier sur son parcours du combattant, c’est parce qu’elle peine encore à agrandir sa famille. Après la mort de sa fille Jade à seulement cinq mois, en 2014, Ingrid Chauvin s’était lancée dans le processus d’adoption avec son époux pour accueillir un enfant abandonné. En juin 2016, le couple accueillait Tom. Maman d’un petit garçon, Ingrid Chauvin reste déterminée à avoir la famille qu’elle désire. Seul hic : la procédure d’adoption, restée sans réponse, n’est valable que durant cinq ans.

"J’essaie d’en faire le deuil"

C’est donc dans l’urgence et la frustration que la comédienne s’engage aujourd’hui pour son droit d’adoption. "C’est un désir qui m’a habitée dès l’adolescence", a-t-elle confié à nos confrères de Au Féminin, le samedi 8 juin dernier. "Le simple fait de vouloir sauver un enfant, de donner de l’amour et une famille à un enfant qui en est dépourvu, c’est la vraie raison qui me pousse à vouloir mener ce projet à bien", a ajouté Ingrid Chauvin. Puisqu’elle souhaitait une famille nombreuse, l’interprète de Chloé dans "Demain nous appartient" s’était lancée dans le processus d’adoption avec son mari Thierry Peythieu, il y a quatre ans et demi. Mais lorsque les amoureux se sont lancés, ils ont vite pris conscience du long périple qui les attendait. "Il faut se rendre au conseil départemental de son département au service adoption et émettre ce désir. Après il y a des assistantes sociales et des psychologues qui vous rencontrent, qui viennent à domicile et qui établissent avec vous le profil d’un enfant qu’il serait possible d’accueillir […] C’est un projet qui se mûrit en général neuf mois, avant l’obtention de l’agrément", raconte Ingrid Chauvin. Après des "montagnes russes" d’émotion, la comédienne avoue que "l’attente commence et perdure dans le temps".

Alors que l’agrément de couples souhaitant adopter est renouvelable au bout de cinq ans, Ingrid Chauvin a remarqué que les départements ne suivent aucune règle. "Suivant le département dans lequel vous êtes, on va vous dire : ‘vous êtes trop vieux’. Parfois, on peut être trop vieux à 38 ans, parfois à 42, parfois à 45, parfois pas", explique la maman de Tom. A cinq mois de l’échéance de son agrément, Ingrid Chauvin, âgée de 45 ans, estime qu’il sera trop tard pour une seconde chance. "J’essaie d’en faire le deuil", regrette-t-elle, admettant "abandonner l’idée".

 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 sep Kim Kardashian West @KimKardashian
    ♥️🌹♥️🌹 https://t.co/OtzXwZWIaz
    Détails
  • 23 sep Kim Kardashian West @KimKardashian
    A little bts tonight https://t.co/f6YMd8uErD
    Détails
  • 23 sep Rihanna @rihanna
    be first to get some of these pieces from our #savageXFentyshow at https://t.co/GIq2RIHi0R exclusively on preorder… https://t.co/XL4NxdUYCv
    Détails