• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Jean-Pierre Pernaut quitte le 13h de TF1 : ces dérapages qui ont marqué sa carrière

Jean-Pierre Pernaut quitte le 13h de TF1 : ces dérapages qui ont marqué sa carrière
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce mardi 15 septembre, Jean-Pierre Pernaut a annoncé qu'il quittait la présentation du JT de 13 heures à la fin de l'année. Si le nom de son remplaçant n'a pas encore été dévoilé, Non Stop People vous propose de revenir sur ces polémiques qui ont marqué la carrière du journaliste de 70 ans.

Après 33 ans aux commandes du JT de 13 heures sur TF1, Jean-Pierre Pernaut a annoncé qu'il quittait son poste. Une nouvelle qu'il a officialisée via une vidéo postée sur Twitter et dans laquelle il explique son choix. "J'ai décidé de changer de rythme et de transmettre le flambeau du journal dès la fin de l'année", a-t-il confié. Mais pas question pour lui de prendre sa retraite. En effet, il va continuer à travailler sur TF1. "Je continuerai à animer d'une manière ou d'une autre nos belles opérations 'SOS Village' ou l'élection du plus beau marché de France (...) Je vous en dirai plus dans quelque temps".

À la suite de cette annonce, Jean-Marc Morandini a consacré une partie de son émission "Morandini Live" au départ du journaliste. Il a ainsi recueilli la toute première réaction de sa femme, Nathalie Marquay. "C'est une excellente nouvelle. Il va pouvoir enfin lâcher et être en famille, même s'il ne quitte pas ce métier et qu'il continuera à faire de belles choses. Je suis très contente (...) Je pense que c'est important qu'il lève le pied", a-t-elle dit.

Pétition, coup de gueule...

La carrière de Jean-Pierre Pernaut a également été marquée par plusieurs polémiques. En juin 2011, le journaliste avait dû présenter ses excuses après la diffusion d'un faux témoignage dans un reportage sur l'éducation. Une attachée de presse avait pris les traits d'une mère de famille dont l'enfant ne se rend plus en classe. "Nous sommes sincèrement désolés de ce manquement à la déontologie de l'information", avait alors dit le journaliste. Autre scandale : en juin 2015, sur sa page Facebook, Jean-Pierre Pernaut avait poussé un coup de gueule contre les fonctionnaires "qui lui imposent des contrôles pendant les vacances". Il avait écrit : "Ça donne bougrement envie de partir ailleurs... ou de filer un grand coup de balai dans toutes ces règles à la con".

L'année 2016 n'a pas été de tout repos pour Jean-Pierre Pernaut. Le journaliste s'était attiré les foudres des employés de la SNCF après avoir prononcé la phrase suivante : "Les cheminots ont 60 jours de congés payés par an". Une pétition avait vu le jour, exigeant les excuses du mari de Nathalie Marquay. Il avait fini par s'excuser avant d'apaiser les tensions en disant : "Les congés payés des cheminots, c'est 28 jours plus le reste, jours fériés et RTT". Quelques mois plus tard - en novembre 2016 précisément - Jean-Pierre Pernaut était dans le viseur de la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme après avoir, en plein direct, fait un rapprochement entre l'arrivée des migrants et le manque d'hébergement des sans-abri.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 29 sep Non Stop People @NonStopPeople
    TPMP : Kelly Vedovelli fait une surprenante révélation sur Maître Gims https://t.co/xZEWcTds5T https://t.co/BI8ZuAUsG3
    Détails
  • 29 sep Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: À 10h35 en direct dans #morandinilive - La mort de Victorine dans l'Isère - Des contrôleurs SNCF positifs continuent…
    Détails
  • 29 sep Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Mes chéris bravo @IsaMoriniBosc et @bernard_montiel qui ont tout pete hier!! Ils ont tout éclaté! Je suis trop cont… https://t.co/qn3QZ8tzkF
    Détails