• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Jeremstar "en colère" un an après la polémique, le blogueur se confie

Jeremstar "en colère" un an après la polémique, le blogueur se confie
  • A-
  • A+
Partager Google+

Un an après l’affaire qui l’avait éloigné des feux des projecteurs, Jeremstar s’est confié à nos confrères du Parisien, le dimanche 31 mars. Le blogueur a évoqué l’impact de la polémique sur sa santé psychique, mais aussi ses projets d’avenir. Non Stop People vous en dit plus.

L’affaire avait affolé les Internets. En janvier 2018, Jeremstar était au cœur d’une affaire de mœurs, suite à la publication d’une vidéo intime sur les réseaux sociaux. Jérémy Gisclon de son vrai nom avait été la cible d’un autre blogueur expert de la télé-réalité, Aqababe.  Ce dernier faisait de nombreuses révélations compromettantes au sujet de Jeremstar, entraînant ainsi un "JeremstarGate", sur la Toile. Dans la foulée, une enquête avait été ouverte par le parquet de Paris et JeremStar perfait son poste de chroniqueur dans les "Terriens du dimanche", malgré les protestations de Thierry Ardisson, qui voulait le faire rester. Disparu des radars pendant plusieurs mois, Jeremstar fait un comeback progressif. Après un passage sur le plateau de l'homme en noir, le blogueur a accordé une interview à nos confrères du Parisien, le dimanche 31 mars. Jeremstar se dit d’abord en colère "contre tout", mais surtout "contre certains médias qui ont relayé des calomnies venant d’un mec fou sur Internet", en faisant référence à Aqababe.

"J'avais envie de fermer les yeux, de ne plus me réveiller"

Dans cette même interview, Jeremstar révèle qu'il "n’a pas souhaité [le] recevoir". "J’ai déposé plainte contre mon cyber agresseur à l’origine de ces calomnies. J’ai également attaqué un faux plaignant, qui m’a accusé de viol, ainsi que le magazine Public. Souvent, on me demande quand je vais être blanchi. Mais pour être blanchi, il faudrait encore avoir été accusé de quelque chose", raconte-t-il. Après l’éclatement du scandale, Jeremstar s’était éloigné de la capitale et de la Toile, pour préserver sa santé mentale. "Je n’avais pas envie qu’on se réjouisse de mon malheur, qu’on voit que j’étais au fond du trou alors je suis resté enfermé. Je suis très anxieux de nature. Là, ça a été l’apothéose : envie de vomir, de pleurer. Je m’endormais avec des crises d’angoisse. La nuit, je rêvais de la polémique. A la fin, j’avais envie de fermer les yeux, de ne plus me réveiller", se remémore-t-il. Toujours affecté par cette polémique, Jeremy Gisclon a décidé de s’engager pour une cause qui lui tient à cœur. "J’alimente mes réseaux de contenus divertissants. Et puis j’entreprends aujourd’hui un combat avec le lancement de ma plateforme harcelement.online", dit-il. Une plateforme consacrée à venir en aide aux victimes d’harcèlement scolaire et cyber harcèlement.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 avr Paris Hilton @ParisHilton
    Less than 12 hours to go for the “Iconic Crypto Queen” auction! 👑👸💝 See you in the morning for the Clubhouse Auctio… https://t.co/zJdHkhfmbv
    Détails
  • 18 avr Paris Hilton @ParisHilton
    Before my grandma passed away, she told me that she’d always be with me as a hummingbird. 💫✨🕊✨💫 Each time I go to P… https://t.co/WMmxGdOtlJ
    Détails
  • 18 avr Paris Hilton @ParisHilton
    In honor of my Grandma, I’m so grateful to have included her memory in my first #NFT exhibition with the piece “Hum… https://t.co/9sOpReb9Vk
    Détails