• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Jeremstar : "La téléréalité devient la plus grande des maisons closes"

Jeremstar : "La téléréalité devient la plus grande des maisons closes"
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Jeremstar ne mâche pas ses mots. A l'occasion d'une interview pour Closer, le célèbre blogueur people a envoyé valser le monde de la téléréalité, qu'il compare à une maison close. Non Stop People vous en dit plus.

Si Jeremstar faisait la pluie et le beau temps dans le monde de la téléréalité grâce à son blog et ses célèbres interviewes dans sa baignoire, le chroniqueur des Terriens Du Dimanche de Thierry Ardisson fait également parler de lui depuis quelques semaines grâce à la publication de son autobiographie "Ma biographie officielle". Car même s'il n'est âgé que de 30 ans, le célèbre blogueur people a énormément de choses à raconter concernant le monde de la téléréalité. Une manière de démonter ce milieu qui a étéson gagne-pain pendant des années, mais surtout d'ouvrir les yeux aux générations les plus jeunes qui voient ce monde comme un avenir potentiel. "Etant un modèle pour certains, j'avais envie de les mettre en garde contre les dangers de la téléréalité", explique-t-il pour Closer. Car Jeremstar a tout dit, même les secrets les plus inavouables. Après avoir révélé que bon nombre d'anciennes candidates ont eu recours à la prositution, Jeremstar explique aussi que cette affaire touche également les hommes, mais à un degrès moindre : "Lors de La Belle et ses Princes presque Charmants, un candidat vivait avec un homme de la cinquantaine où une pièce était remplie d'équipements SM."

Il est au bord du burn-out

Dénonciateur donc, mais à une visée préventive. "L'après-téléréalité peut être violent et dangereux. On l'a vu avec Loana", met en garde Jeremstar. Alors oui, il admet être complètement dégoûté de cet univers : "Ce n'est pas que strass et paillettes, mais cocaïne et baisodrome". Lassé, fatigué et au bord du burn-out, Jeremstar en a même marre d'être harcelé dans la rue par ses fans : "Je renvoie l'image d'un mec sur lequel on peut empiéter. Les gens sont bienveillants, mais envaghissants. Or, pousser des hurlements dans la rue, faire le cri du cochon à la demande, ce n'est parfois pas possible."

Par Violette Salle

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 22 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Hugo Lloris papa pour la troisième fois : Le nom et le sexe du bébé révélés https://t.co/hHTc3gOOkF https://t.co/cpmpPyXf9j
    Détails
  • 22 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Benjamin Pavard séparé de Rachel Legrain-Trapani : Il revient sur leur histoire https://t.co/SiDXSJy7bL https://t.co/qN2o8aQBvf
    Détails
  • 22 sep Non Stop People @NonStopPeople
    DALS orchestré ? Hapsatou Sy dénonce les "manipulations" de la production https://t.co/Jy6zL2eoDE https://t.co/ni38CI4mQX
    Détails