• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Jeremstar victime de "cyber-harcèlement" : le blogueur fustige les médias

Jeremstar victime de "cyber-harcèlement" : le blogueur fustige les médias
  • A-
  • A+
Partager Google+

Plus d’un an après le JeremstarGate, Thierry Ardisson accueillait Jeremstar, son ancien chroniqueur, dimanche 7 avril, dans "Les Terriens du dimanche". Lors de son passage, le blogueur qui se remet peu à peu du tollé a évoqué l’impact de la polémique, au moment de son explosion. Non Stop People vous en dit plus.

En janvier 2018, Jeremstar faisait les gros titres après avoir été mêlé, malgré lui, à des accusations de pédophilie ciblant notamment Pascal Cardonna, alias Babybel pour le blogueur. Le scandale ayant éclaté, Jérémy Gisclon de son vrai nom s’était rapidement retrouvé au cœur d’une véritable tempête médiatique. Scandale qui lui avait coûté sa place de chroniqueur dans "Les Terriens du dimanche". Dimanche 7 avril, après s’être confié à nos confrères du Parisien, Jeremstar a joué cartes sur table dans les colonnes de Closer. "Je ne regarde plus ‘Les Terriens du dimanche. C’est trop douloureux. Ardisson, c’était toute ma vie. J’ai perdu la chose la plus valorisante de ma carrière, celle qui m’élevait intellectuellement. Je rêve d’y retrouver ma place", a raconté l’ancien complice de Nabilla.

Jeremstar bientôt blanchi ?

Mais si Jeremstar n’est pas encore prêt à rejoindre de nouveau « Les Terriens », il a tout de même sa place sur leur plateau en tant qu’invité. Dimanche 7 avril, l’expert de la télé-réalité était l’invité des "Terriens du dimanche". Jeremstar a fait son entrée sur le plateau sous un tonnerre d’applaudissement et s’est très rapidement laissé submerger par l’émotion. Emu aux larmes, il a ainsi déclaré être heureux de revoir ses anciens collègues. Avant d’évoquer la polémique qui lui avait tout pris, plus d’un an après son éclatement. "Le JeremstarGate est un mot monstre, une invention marketing qui a servi à écouler du papier et du clic. Puisqu’en fait, on m’a accusé sur Twitter d’être complice des agissements d’une connaissance à moi", a expliqué Jeremstar. "C’est parti dans du grand n’importe quoi. La presse traditionnelle, les médias s’en sont emparés, sauf qu’il n’y a jamais eu d’affaire. Ce n’était qu’un raz-de-marée de réseaux sociaux et une campagne de dénigrement et de cyber-harcèlement", a-t-il ajouté ensuite, en critiquant ouvertement la presse. "C’était un tissu de mensonges", a-t-il lancé. Concernant sa situation avec la justice, Jeremstar avoue ensuite n’avoir jamais été convoqué par les autorités, "même en tant que témoin". De leurs côtés, les "cyber-harceleurs" du blogueur auraient été mis en examen. Ce qui n’est pas le cas de Pascal Cardonna, toujours d’après Jeremstar. Pour lutter contre le harcèlement, il souhaiterait désormais travailler avec le gouvernement et inspirer une "loi Jeremstar". 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Franck Ribéry hospitalisé : il donne de ses nouvelles après son opération https://t.co/Xacjk0aiC4 https://t.co/94ylexiiTe
    Détails
  • 15 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2020 – Miss Guadeloupe élue : le vote du public a tout changé https://t.co/og3hv5uSsL https://t.co/19FepNslQq
    Détails
  • 15 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    ❤️❤️❤️❤️ https://t.co/3DX70JqahG
    Détails