• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

JoeyStarr tabassé ?

JoeyStarr tabassé ?
  • A-
  • A+
Partager Google+

JoeyStarr est passé par la case prison le week-end dernier en Belgique, pour "faits de rébellion envers des policiers", à Liège. Quelques heures plus tard, il a été libéré, et le rappeur aurait assuré avoir été tabassé de manière très violente.

Le rappeur et comédien français JoeyStarr a été interpellé par la police samedi soir pour "faits de rébellion envers des policiers", devant le café "La Cour Saint-Jean", dans le Carré, à Liège, en Belgique. En effet, alors que l’ancien chanteur du groupe de rap NTM et ses amis avaient pris place dans un bar, ils ont tout bonnement refusé d’enlever leur casquette, à la demande du videur. Il a alors demandé à la police d’intervenir. La police leur a alors demandé de bien vouloir sortir mais le rappeur s’est montré très agressif envers eux, selon l’agence de presse belge, Belga.

Jean-Marc Mottet, substitut du procureur du roi de Liège, interrogé par la chaîne de télévision privée RTL-TVI, a alors déclaré, "Joey Starr, qui va se montrer au sein du groupe le plus excité, va entrer en contact avec l’inspecteur principal en s’avançant vers lui de manière relativement brutale, signalant qu’il est une personne importante." Le rappeur français, âgé de 45 ans a tout de même été vite libéré. Sarah Yu, porte-parole de la police liégeoises a déclaré que c’était une «arrestation judiciaire décidée par un magistrat», tout en affirmant que "Le magistrat a décidé de ne pas l’entendre. Joey Starr a été libéré aux environs de 13h30". Toutefois, elle n’a pas précisé si JoeyStarr avait reçu une quelconque sanction.

De plus, selon Belga, la star n’a pas été inculpée de plusieurs témoins devaient encore être entends avant que la justice ne se prononce sur l’opportunité d’engager des poursuites. JoeyStarr ne garderait pas de bons souvenirs de son arrestation, lorsqu’il est rentré à son hôtel, il s’est confié à un proche à lui, qui rapporte dans SudPresse, "Quand il est rentré à l'hôtel après avoir été libéré, il s'est effondré en larmes. Je ne l'avais jamais vu pleurer... Il m'a dit qu'il avait beaucoup pensé à ses enfants". Selon le chanteur qui aurait mal supporté le comportement de la police à son égard, puisqu’il aurait été "roué de coups". Il précise, "J'ai déjà passé plus de temps en garde à vue qu'en prison, j'ai déjà reçu des coups, mais comme ça, jamais, même de la police française", avant d’ajouter, "J'étais menotté, je ne pouvais pas réagir. Mais ils me criaient quand même de ne pas bouger et me frappaient !"

Affaire à suivre…

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Renaud de retour en studio : le chanteur produira le nouvel album de Dave https://t.co/hxfMPaAqO0 https://t.co/KoIns8hrXQ
    Détails
  • 19 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2019 : des Miss désavantagées à cause d’une erreur technique ? https://t.co/aRE8FWQMuQ https://t.co/cX4SzHwXyy
    Détails
  • 19 déc Non Stop People @NonStopPeople
    #rediff #Morandinilive Gel d’une partie des royalties de Johnny Hallyday "une victoire pour personne"… https://t.co/3Wd7T650DR
    Détails