• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Julien Bert : Ses confidences chocs sur sa période de détention

Julien Bert : Ses confidences chocs sur sa période de détention
(c) capture d'écran NRJ 12
  • A-
  • A+
Partager Google+

Placé en garde à vue puis en détention provisoire il y a une dizaine de jours dans une affaire de trafic de stupéfiants, Julien Bert est aujourd’hui libre mais n’en a pas fini avec la justice. Non Stop People vous en dit plus.

Il y a un peu plus de dix jours, le blogueur Jeremstar révélait que Julien Bert avait été placé en garde à vue dans une affaire de stupéfiants. "Julien Bert a en effet été placé en garde à vue depuis maintenant 48h. Il n'a à l'heure actuelle, toujours pas été relâché et doit se livrer à de nombreux interrogatoires dans le cadre de l'enquête", écrivait-il à propos de celui qui avait rapidement reçu le soutien d’Aurélie Dotrement, autre vedette de télé-réalité et son ancienne petite amie. Un peu plus tard dans la journée, le blogueur révélait que le procès pourrait avoir lieu en 2016 et que la garde à vue de Julien Bert allait être prolongée jusqu’à atteindre 96 heures, le maximum autorisé.

Quelques jours après les faits, Julien Bert est de nouveau libre. Et il s’est plongé dans le bain de Jeremstar pour raconter ces moments compliqués : "Quand je suis arrivé, au petit matin, les lumières ne se sont pas allumées dans mon allée. Et on m’a attrapé donc j’ai commencé à me débattre. Ils m’ont dit que c’était la police, m’ont mis les menottes, ont défoncé ma porte. J’étais dans le flou." Il poursuit sur les conditions de la perquisition, durant laquelle les forces de l’ordre ont saisi "des téléphones, des montres, des tablettes et de l’argent" avant de dire au jeune homme de préparer un sac de vêtements car il allait "en avoir pour un moment". "J’ai eu la honte de ma vie en croisant un voisin", se souvient-il.

"Risqué pour ma sécurité"

En garde à vue, décrite comme "horrible", Julien Bert a été cuisiné pendant 96 heures. "J’avais l’impression de vivre un cauchemar qui ne se terminait pas, c’était très éprouvant." Persuadé d’être relâché au terme de sa garde à vue, il part pourtant en détention. "Les promenades étaient restreintes car les gens m’ont reconnu. On m’a interdit de sortir avec eux car c’était risqué pour ma sécurité. Sinon j’aurai été lâché au milieu de ces animaux."

"Je ne suis pas proxénète"

Enfin, il explique pourquoi son nom a été mêlé à cette affaire. "J’ai connu des gens dans le milieu de la nuit à Paris, on sortait souvent mais je ne savais pas ce qu’ils faisaient. Je leur ramenais des filles de télé-réalité, ils étaient contents de passer un moment avec. Mais je ne suis pas proxénète, ce n’est pas ce que j’ai voulu dire (rires). Les filles me reconnaissent donc c’est plus simple. On s’appelait régulièrement et on m’a pris pour l’un d’eux. J’ai été soupçonné d’importation et détention de stupéfiants à l’international et association de malfaiteurs. J’étais parti en vacances avec eux en octobre 2014 et les policiers ont cru que j’avais ramené de la drogue."

Il détaille enfin son passage devant le magistrat pour demander sa libération. "On est parti en camion pénitentiaire. On a fait Saint-Etienne jusqu’à Paris et le 36 quai des Orfèvres. (.. .) L’avocat commis d’office m’a dit qu’il avait négocié un contrôle judiciaire et que j’allais être libre le soir-même mais que je devrais pointer tous les quinze jours au commissariat." En attendant la date de son procès, prévu pour 2016, il est placé sous contrôle judiciaire.

Réagissez à l'actu people 1
Par LE FLAMBARD | le Mercredi 23 Décembre - 07:59
C'est qui ce pingouin?
Monsieur a fait des bêtises?
0
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: Just arrived in #London! 🇬🇧
    Détails
  • 14 déc lafouine @lafouine78
    merci @HITRADIOMA pour ce bouquet de fleurs, Ça nous va droit au cœur 💪🏼 https://t.co/22bi6e2BUr
    Détails
  • 14 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    DAY 14- Happiest of birthdays to my two nephews! I love you so much Mason & Reign https://t.co/RVtVgaq7Vm
    Détails