• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Karine Le Marchand accusée d’avoir une sexualité débridée, elle règle ses comptes

Karine Le Marchand accusée d’avoir une sexualité débridée, elle règle ses comptes
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce jeudi 4 juillet, Karine Le Marchand a tenu à mettre les points sur les i à l’égard de certains de ses détracteurs. Ces derniers critiquant ses remarques grivoises pour "Les Grosses Têtes" sur RTL, l’animatrice de M6 n’a pas manqué de les épingler sous une amusante publication sur Instagram.

Karine Le Marchand est en colère, et ce jeudi 4 juillet, elle l’a fait savoir sur Instagram. Depuis 2014, l’animatrice sur M6 est l’une des chroniqueuses de l’émission Les Grosses Têtes animée par Laurent Ruquier sur RTL. Quotidiennement, les chroniqueurs répondent aux nombreuses interrogations de leurs auditeurs dans une ambiance décontractée. Et si les prises de paroles de Karine Le Marchand amusent certains de ses admirateurs, d’autres plus critiques, n’adhèrent pas à son humour rempli "d’autodérision" et de "provoc’".

Lasse des remarques axées sur son ouverture d’esprit concernant la sexualité, elle a tenu à régler ses comptes  : "Je suis fière d’être sociétaire des Grosses Têtes, où depuis plus de 30 ans, notre humour gaulois métissé de connaissance rassemble des millions d’auditeurs. J’y trouve l’occasion de m’amuser, d’exprimer un peu ma culture, et beaucoup ma vision de la femme libre", a écrit l’animatrice sous un cliché la dévoilant en jeune communiante avec un cierge à la main avant de poursuivre : "Je suis féministe (inclusive), et je me battrai toujours pour que la liberté que les femmes ont acquise, perdure. (…) Alors vous, les pseudos journalistes d’internet, même si mon nom fait cliquer, et vendre de la pub, cessez vos titres choquants, et cessez de relayer des mots qui ne sont jamais vulgaires, s’ils sont parfois volontairement grossiers".

Un passage sur RTL très remarqué

Connue pour son franc-parler en matière d’amour, Karine Le Marchand a déjà été la cible de critiques sur ce sujet. En juin dernier, au micro de RTL, elle s’était livrée au jeu des confidences concernant sa vie intime : "Je vais vous dire : achetez le Womanizer, c'est bien plus efficace", avait alors lancé la sociétaire des Grosses Têtes au cours de l’émission. Sa remarque n’avait pas manqué d’intriguer les autres chroniqueurs, qui avaient d’ailleurs rebondi sur sa réponse pour en savoir davantage. Sans langue de bois l’animatrice de M6 avait avoué qu’il s’agissait d’un sex-toy qui garantissait l’orgasme aux femmes en moins d’une minute : "Moi, j'en ai offert à toutes mes copines, je te jure qu'elles m'ont dit 'merci", avait-elle conclu amusée.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Je suis fière d’être sociétaire des Grosses Têtes, où depuis plus de 30 ans, notre humour gaulois métissé de connaissance rassemble des millions d’auditeurs. J’y trouve l’occasion de m’amuser, d’exprimer un peu ma culture, et beaucoup ma vision de la femme libre. Avec autodérision et un chouïa de provocation, je réponds à mes collègues masculins lorsqu’ils font croire qu’ils sont misogynes, ou purs consommateurs du sexe des femmes (alors qu’ils sont tous, et Laurent Baffie le premier, d’un profond respect pour la gente féminine). Dans toutes mes émissions depuis 25 ans, l’humour grivois est un mode de communication qui dépasse les âges, les Régions, les origines sociales. Pourtant régulièrement, des articles internet reprennent mes sorties, et insinuent peu à peu que je suis une femme à la sexualité débridée. Jamais ces articles ne reprennent les « saillies » de mes collègues sur la prostitution, la masturbation, la sodomie, etc...Pourquoi? Je suis féministe (inclusive), et je me battrai toujours pour que la liberté que les femmes ont acquis, perdure. Faire passer une femme de 50 ans pour une femme légère (et donc dénuée de profondeur), parce qu’elle parle sans tabou du plaisir féminin, c’est laisser croire que c’est « hors norme ». Et c’est faire le jeu de ceux qui depuis la nuit des temps, frappent, mutilent le clitoris, traitent les femmes de salope dans la rue... Je veux que toutes les jeunes filles puissent regarder leur sexe sans se dire que c’est sale, ou qu’elles sont malades. Je veux que ma fille et toutes les jeunes filles du monde puissent exiger une relation sexuelle où leur plaisir est pris en compte, où l’échange et la tendresse font partie de leur intimité. Alors vous, les pseudos journalistes d’internet, même si mon nom fait cliquer, et vendre de la pub, cessez vos titres choquants, et cessez de relayer des mots qui ne sont jamais vulgaires, s’ils sont parfois volontairement grossiers. Ma vie sexuelle est loin d’être débridée, l’épanouissement est déjà un but. Alors, à ceux qui pondent des articles si pauvres en contenu, sachez au moins que vous faites le jeu de certains hommes qui veulent que la femme soit soumise et se taise. #women

Une publication partagée par Karine Le Marchand (@karine.le.marchand) le

4 Juil. 2019 à 2 :31 PDT

Par Noelle Binet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 juil Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @MUNCHKiN_XO: Universal Mood https://t.co/gVwfUXjql9
    Détails
  • 17 juil BEYONCÉ @Beyonce
    Watch #SPIRIT now #TheLionKing https://t.co/RYtZbQYCvn
    Détails
  • 17 juil Paris Hilton @ParisHilton
    💫 I can make it nice or naughty Be the devil and angel, too Got a heart and soul and body Let's see what this love… https://t.co/3W1XoeWlWq
    Détails