• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Karine Le Marchand : un collectif anti-grossophobie s'attaque à sa nouvelle émission

Karine Le Marchand : un collectif anti-grossophobie s'attaque à sa nouvelle émission
  • A-
  • A+
Partager Google+

Alors que M6 diffuse ce lundi 11 janvier 2021 le premier épisode d' "Opération renaissance", un collectif anti-grossophobie s'attaque à l'émission animée par Karine Le Marchand. Découvrez ce qui lui est reproché avec Non Stop People.

La nouvelle émission de Karine Le Marchand est-elle "dégradante et mensongère" ? C’est en tout cas ce qu’avance l’association "Gras Politique" qui milite contre la grossophobie et qui a vu le premier épisode. Dans une tribune publiée sur Mediapart, celle-ci déplore la diffusion du programme "Opération renaissance" sur M6, dès ce lundi 11 janvier 2021. Au programme : neuf femmes et un homme atteints d'obésité morbide ont été suivis par les caméras de la chaîne lors de leur opération de l’estomac pour perdre du poids. 

Un concept qui risque de "contribuer à la grossophobie ambiante" estime l’association qui déplore la "dangerosité" de l’émission qu'elle juge "voyeuriste". "On a le sentiment qu'il s'agit d'une mission pour sauver les gros. Mais est-ce que l'amaigrissement est le seul moyen d'être bien dans sa peau ? Est-ce qu'on parle des risques de la chirurgie bariatrique, qui ne convient pas à tout le monde", interroge Crystal, militante du collectif.

Karine Le Marchand défend son émission 

"Elle est où la dignité humaine ? Est-ce qu'il y a vraiment besoin de tout montrer, de déballer tout le dossier médical ? Avec l'obésité, on se permet des choses qu'on ne s'autorise pas avec d'autres maladies. On donne le sentiment que les obèses sont des gens qui ne savent pas prendre soin d'eux, qui ont besoin d'être guidés, comme des enfants", assène la militante. La tribune note également les liens entre Karine Le Marchand, marraine de l'Institut français du Bodylift, et sa fondatrice, chirurgienne intervenant dans l'émission. Le collectif estime ainsi que le programme comporte des "conflits d'intérêts éthiques et financiers manifestes". 

De son côté, l’animatrice de "L’amour est dans le pré" a défendu son émission sur Europe 1, le lundi 11 janvier 2021 : "Quand on perd beaucoup de poids en quelques mois, ça a des conséquences sur la peau. Et on a des gens qui, habillés, ont une silhouette assez mince, mais qui, déshabillés, se détestent. Cette personne m'a fait lire des lettres de ses patients et tous parlaient de renaissance. Ça m'a fait tilt". Enfin, l’animatrice à déploré l’absence de personnes souffrant d’obésité dans les médias français : "Ils ne sont pas représentés à la télé, à la radio, au cinéma", déplore l’animatrice. "Ou si peu. Mais tout le monde a son avis sur la perte de poids. Ça génère des milliards d’euros".

Par C.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 24 Jan sophia aram @SophiaAram
    @fredhermel 🙏🏽
    Détails
  • 24 Jan Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Encore un dimanche où je me dis que demain je vais vs retrouver. On a traversé tant de choses ensemble. C est fou e… https://t.co/yJuCpoKwch
    Détails
  • 24 Jan Paris Hilton @ParisHilton
    So sad to hear the news of my friend #LarryKing. 🥺 He was brilliant, funny, kind, a Legend and Icon. He will be mis… https://t.co/q5mpbj2yVA
    Détails