TV

Kenza de Loft Story : "Les candidats de télé-réalité sont vulgaires"

Kenza de Loft Story : "Les candidats de télé-réalité sont vulgaires"
(c) Best Image
  • A-
  • A+

Kenza Braiga est célèbre grâce à sa participation à Loft Story en 2001. Désormais, animatrice radio, elle est revenue au micro de Nabil Al Marek sur les dérives de télé-réalité d’aujourd’hui. Non Stop People vous en dit plus.

Kenza Braiga travaille depuis désormais 15 ans à la radio et a à son effectif 6 livres publiés. Mais, la jeune femme s'est surtout faite connaître du grand public en participant à la première édition de Loft Story, l'émission de télé-réalité qui a notamment fait connaître Loana ou encore Afida Turner dans la saison 2.

L’émission Loft Sorty revient d'ailleurs sur le devant de la scène après des rumeurs concernant son retour en 2016. Présente lors de la cérémonie des Gold Prix TNT au théâtre Bobino, Kenza Bragia a décidé de revenir au micro de "LaBoxMédias" sur ce show qui a pour elle "révolutionné la télé" à l'époque. Mais, elle ne semble pas convaincu concernant ce potentiel come-back : "Ça va être un remake, plus un remake, plus un remake. Je ne suis pas sûre que ça va ressembler à la première édition."

Lors que le journaliste lui demande si elle aimerait participer, elle refuse d'être ré-associée à l'émission : "Je vais regarder car je suis téléspectatrice, mais mon métier aujourd'hui, ce n'est pas d’être lofteuse. D'abord cela ne veut rien dire, mon métier est d'être animatrice radio."

Justement en parlant de cette nouvelle tendance concernant les candidats de télé-réalité, qui ne cessent de revenir dans des émissions, Kenza Bragia a descendu vivement ces personnes.

Kenza Bragia critique la télé-réalité

Malgré son envie de rester éloignée de ce monde, Kenza Bragia ne renie pas son passé de candidate. Elle a d'ailleurs déclaré que : "Ca a été un passage dans ma vie, qui m'a permis de me faire connaître dans les médias mais ce n’est pas ça qui me fait bosser depuis 15 ans".

Mais de nos jours, la télé-réalité devient un business, un moyen de se faire connaître sans vraiment avoir de talent. La jeune femme a d'ailleurs vivement critiqué ces candidats en déclarant : "Je n'ai pas l'impression que faire de la télé-réalité, ce soit un métier". Pour elle, tout est calculé et ce côté n'a plus aucune spontanéité. "Je pense qu'aujourd'hui, les jeunes savent exactement où ils vont et comment faire un business. C'est vrai qu'avec nous, à l'époque, on était naïf. On ne savait pas, c'était la première édition. Je pense qu'on avait un côté naturel que les candidats aujourd'hui n'ont pas."

Pour elle, les critères désormais pour réussir sont assez simples : être vulgaire et faire le buzz : "Les candidats savent exactement quoi faire pour être retenus dans les castings.Je pense que ce qui est terrible aujourd'hui, c'est que plus ils sont vulgaires et plus ils sont show off, plus ils sont pris dans les émissions."

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    RT @amine: @gadelmaleh just got my tix for Jan 28th here in Austin, TX.. Super Pumped, can't wait!!

    Détails
  • 11 déc P!nk @Pink

    My daughter just told me my butt is gigantic. Gigantic and awesome. Her words. Thanks babe

    Détails
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton

    RT @ChristinaMilian: Girls, girls, girls... #GaloreMag https://t.co/RA53UPBMAP

    Détails