• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Kim Kardashian agressée : deux des braqueurs font leur mea-culpa

Kim Kardashian agressée : deux des braqueurs font leur mea-culpa
  • A-
  • A+
Partager Google+

En octobre dernier, Kim Kardashian était victime d’un braquage dans son appartement parisien en pleine Fashion Week. Profondément choquée, la star avait déserté les réseaux sociaux pour un temps, alors que l’enquête avançait à grands pas et que les braqueurs étaient arrêtés. Selon TF1, deux d’entre eux auraient exprimé des remords. Non Stop People vous en dit plus.

Dans la nuit du 2 au 3 octobre dernier, Kim Kardashian subissait un terrible traumatisme. Présente à Paris pour la Fashion Week, la star était victime d’un braquage alors qu’elle se trouvait dans son hôtel particulier du 8e arrondissement. La maman de North et Saint West était ligotée et enfermée dans la salle de bain, alors que des hommes, armes à la main, lui dérobaient ses bijoux pour un montant de 9 millions d’euros, dont la bague offerte par Kanye West, estimée à 4 millions d’euros. D’importants moyens ont été déployés par la police, qui ont conduit à l’arrestation de plusieurs hommes, surnommés les "papys braqueurs" en raison de leur âge avancé.

Deux des braqueurs de Kim Kardashian regrettent

Un épisode dramatique pour Kim Kardashian et pour sa famille. La star américaine s’est murée dans le silence pendant plusieurs mois, ne sortant presque plus de chez elle. Face au juge, certains de ces papys braqueurs ont exprimé quelques regrets, d’après TF1. "Je lui ai dit de se taire en français. Je lui ai dit ‘chut’, car l’autre s’énervait à côté. (…) Je lui ai dit de se taire pour calmer la situation, car je n’étais plus à l’aise. Je voulais la rassurer. J’étais venu dans le but de bousculer quelqu’un et de repartir", explique Aomar Ait-Khedache, soupçonné d’être à l’origine du braquage. "L’affaire a pris des proportions qui n’étaient pas prévues. Je parle de l’arme et des menottes (…) J’ai même pensé à partir sans rien prendre", ajoute celui qui regrette d’avoir mis "cette dame dans cet état".

Yunice Abbas, un autre braqueur a également été pris de remords. "Ben, c’est dur, ce qu’elle raconte, la manière dont elle l’a vécue. C’est un peu difficile, je ne sais pas quoi vous dire", déclare-t-il. "La situation, le flottement, les hésitations, il y a eu toute une ambiance, un contexte qui ne m’a pas plu du tour", ajoute le voleur. Pas sûr que ces confessions fassent du bien à Kim Kardashian…

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 28 oct Non Stop People @NonStopPeople
    François Hollande : son tacle à Jean Castex dans "C à vous" https://t.co/EtjnxbCdCQ https://t.co/jQhwqFbBnC
    Détails
  • 28 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Lucie Bernardoni : harcelée, la chanteuse prend une décision radicale https://t.co/XgUGL9HYaW https://t.co/twDKkeOVo7
    Détails
  • 28 oct KATY PERRY @katyperry
    mom & dad here reminding you that YOUR VOTE COUNTS! ♥️ #votenow #bringsnacks 1866OURVOTE @ the polls https://t.co/CVGOhRGt2m
    Détails