• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Kim Kardashian braquée à Paris : en larmes, elle se confie à Ellen DeGeneres

Kim Kardashian braquée à Paris : en larmes, elle se confie à Ellen DeGeneres
  • A-
  • A+
Partager Google+

Kim Kardashian est l’invitée d’Ellen DeGeneres dans son émission diffusée ce jeudi 27 avril aux États-Unis. La femme de Kanye West, star du programme "L’incroyable Famille Kardashian", est revenue sur son agression survenue le 3 octobre à Paris, lors de la Fashion Week. Non Stop People vous donne quelques précisions.

En octobre dernier, Kim Kardashian a vécu l’enfer. De passage à Paris pour la Fashion Week, à laquelle a participé la jolie Kendall Jenner, Kim Kardashian a été agressée dans son hôtel particulier pendant que son garde du corps surveillait les sœurs de la star en boite de nuit. En pleine nuit, cinq hommes armés ont fait irruption dans l’hôtel particulier où séjournait Kim Kardashian. Bilan : plus de dix millions d’euros de bijoux dérobés, et une Kim Kardashian plus traumatisée que jamais. Après ce tragique événement, la femme de Kanye West a pris le premier avion direction New York pour retrouver le rappeur et ses enfants. Ensuite, Kim Kardashian s’est murée dans le silence pendant trois mois. Aujourd’hui, soit six mois après le braquage, la fille de Kris Jenner parvient à trouver les mots.

Invitée dans le talk-show d’Ellen DeGeneres, diffusé ce jeudi 27 avril, Kim Kardashian évoque à nouveau le drame. Vêtue d’une simple robe noire, Kim Kardashian se livre sans filtre. "Je ne veux pas commencer à pleurer, mais je sais que cela devait m’arriver. J’ai l’impression d’être une personne si différente. Je ne veux plus pleurer. J’ai vraiment l’impression que ce qui nous arrive dans la vie est fait pour nous apprendre des choses", déclare-t-elle.

Kim Kardashian : "Je ne suis plus là pour frimer"

La star de "L’incroyable Famille Kardashian" reconnaît avoir été "matérialiste" dans le passé. Un temps désormais révolu après l’agression qui a été pour Kim Kardashian "une prise de conscience". "Avant, j’étais clairement matérialiste, bien qu’il n’y ait rien de méchant à avoir des choses pour lesquelles on a travaillé durement. Je suis fière de tous ceux qui rencontrent le succès autour de moi. Mais je suis tellement heureuse d’être celle que je suis pour élever mes enfants. Je suis contente qu’ils voient cette version de moi. Je n’accorde plus d’importance aux choses matérielles. Vraiment (…) Je ne suis plus là pour frimer comme je le faisais autrefois. Ce n’est plus ce que je suis", affirme encore Kim Kardashian.

Au cours de l’interview, la star de télé-réalité américaine n’a pu contenir ses larmes. Surtout en évoquant le moment où elle a pensé mourir. "C’est un sentiment qu’on ne peut décrire. J’ai prononcé une prière, je me suis dit que je savais que j’irais au paradis, que j’espérais que mes enfants et mon mari allaient bien. Vous me faites pleurer (…) Ça va vite, il y avait bien sept ou huit minutes de torture, mais lorsque je prends du recul et que j’analyse tout ça, je me dis que cela aurait pu être bien pire. Ils n’étaient pas vraiment agressifs, cela aurait pu être bien pire, donc je ne veux pas paraître ingrate. J’en suis sortie, je suis à la maison, je suis en sécurité. Je suis une meilleure personne. Il faut tourner la page", assure-t-elle encore.

Par M A

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Franck Ribéry hospitalisé : il donne de ses nouvelles après son opération https://t.co/Xacjk0aiC4 https://t.co/94ylexiiTe
    Détails
  • 15 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2020 – Miss Guadeloupe élue : le vote du public a tout changé https://t.co/og3hv5uSsL https://t.co/19FepNslQq
    Détails
  • 15 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    ❤️❤️❤️❤️ https://t.co/3DX70JqahG
    Détails