TV

Koh-Lanta 2016 - Wendy : "Fouiller dans un sac, ce n'est pas interdit" (Exclu)

   / 7  
Koh-Lanta 2016 : Wendy est LA grande gagnante de la saison !
1
Koh-Lanta 2016 : Wendy est LA grande gagnante de la saison !
Koh-Lanta 2016 : Wendy est restée très amie avec Pascal, deuxième finaliste de la saison
2
Koh-Lanta 2016 : Wendy est restée très amie avec Pascal, deuxième finaliste de la saison
Koh-Lanta 2016 : Wendy gagnante, ses confidences pour Non Stop People
3
Koh-Lanta 2016 : Wendy gagnante, ses confidences pour Non Stop People
Koh-Lanta 2016 : Wendy et Denis Brogniart
4
Koh-Lanta 2016 : Wendy et Denis Brogniart
Koh-Lanta 2016 : Wendy avait promis à son papa d'aller jusqu'aux poteaux de l'émission
5
Koh-Lanta 2016 : Wendy avait promis à son papa d'aller jusqu'aux poteaux de l'émission
Koh-Lanta 2016 : Wendy a réussi à aller jusqu'à la grande finale du jeu
6
Koh-Lanta 2016 : Wendy a réussi à aller jusqu'à la grande finale du jeu
Koh-Lanta 2016 : Wendy et Pascal, une amitié solide du début jusqu'à la fin
7
Koh-Lanta 2016 : Wendy et Pascal, une amitié solide du début jusqu'à la fin
  • A-
  • A+

Pour cette deuxième partie d'interview accordée en exclusivité à Non Stop People, Wendy a accepté de revenir sur sa participation à Koh-Lanta 2016 mais aussi sur l'un des plus gros buzz de cette saison : la fouille du sac de Pascal par Gabriel. La jeune femme de 25 ans s'est également confiée sur les difficultés qu'elle a pu rencontrer pendant son aventure.

Non Stop People : Tout au long de l'aventure, vous avez été une candidate plutôt discrète... Puis le public vous a découvert plus forte et déterminée que jamais. Dans quel état d'esprit étiez-vous avant de débuter l'aventure et pendant ?

Wendy : Avant de la débuter, on est forcément dans l'euphorie parce qu'on se dit : 'Ca y est, on y presque. On va enfin rentrer sur le jeu'. J'en avais tellement rêvé. Une fois sur le jeu, je me suis dit : 'Voilà, tu restes toi-même. Tu te donnes à fond sur les jeux'. Sur le camp, j'ai essayé de me rendre utile, sans me forcer. Etre fidèle à moi-même, parler aux gens. Je ne suis pas trop pour les discordes. Je suis restée discrète mais après je suis restée moi-même. Ce n'était pas forcément une stratégie parce que c'est comme ça que je suis. Je pense qu'on m'a peut-être un peu sous-estimée et c'est ce qui fait que j'ai pu aller jusqu'au bout dans l'aventure.

NSP : Et vous aviez des appréhensions avant de participer au jeu ?

Wendy : Oui forcément parce qu'on rentre dans le jeu avec des personnes qu'on ne connaît pas, des personnes de tout âge, avec des caractères différents. Donc il faut savoir s'adapter aux gens et c'est une chose que je sais faire. Ca s'est plutôt pas mal passé.

NSP : Vous n'avez jamais douté de Pascal ?

Wendy : Jamais. Pourquoi, je ne sais pas. Sur le bateau, il a été la première personne à qui j'ai parlé. Il y a un feeling qui s'est installé, je n'ai pas eu de doute. Il n'en a pas eu non plus envers moi. C'est ce qui fait qu'on arrive à aller si loin tous les deux. Je pense qu'on s'est sauvé involontairement l'un et l'autre et c'est ce qui fait qu'on a pu aller jusqu'au bout de l'aventure.

NSP : Certains candidats nous ont confié que Pascal était le candidat le plus stratège de cette édition. Qu'en pensez-vous ?

Wendy : Oui c'est vrai, il a été très stratège et il a d'ailleurs très bien joué son jeu. Il ne s'en cache pas d'ailleurs, il le dit lui-même. Mais c'est une stratégie tout le temps avec le coeur. Il s'est toujours rapproché des personnes qu'il sentait honnêtes. Certes, il a été stratégique mais il a emmené au bout les personnes avec qui il a eu le plus d'affinités.

NSP : S'il ne vous avait pas choisi après l'épreuve des poteaux pour disputer avec lui la finale, comment auriez-vous réagi ?

Wendy : Je l'aurais très bien vécu. J'ai mis mes pieds sur les poteaux, c'est ça que je voulais. Après, qu'il choisisse Gabriel, je l'aurais accepté aussi parce qu'il le méritait tout autant. Et surtout qu'il tombe deuxième, moi la troisième. Si on va sur le plan sportif, il méritait d''être pris en finale.

"Je trouve que Gabriel a très bien joué"

NSP : Qu'avez-vous pensé de la fouille du sac de Pascal par Gabriel (ndlr : dans l'épisode 8 de Koh-Lanta 2016) ?

Wendy : Je comprends la réaction des deux. Si on avait été fouillé dans mon sac, je l'aurais mal vécu. Pour Gabriel, c'est un jeu. Il a fouillé, il ne voit pas le mal. Moi, je ne l'aurais pas fait mais après coup, je comprends son geste. Ca fait partie du jeu, c'est pas interdit et je trouve qu'il a très bien joué. C'est de bonne guerre. Après, au niveau de la morale, pour moi, c'est pas quelque chose que je ferais. Je n'aime pas fouiller dans les affaires des gens. Pour en avoir parlé assez longtemps avec Gabriel, lui a vraiment dissocié sa vie de tous les jours avec 'on est dans le jeu' et pour lui c'était pas irrespectueux d'aller fouiller dans le sac.

NSP : Qu'est-ce que cette aventure a changé pour vous ?

Wendy : Elle a tout changé. Sur le plan mental, sur la façon de voir les choses, de penser l'avenir... C'est énorme. On apprend à mieux se connaître et surtout à vivre beaucoup plus sereinement et prendre le temps de vivre surtout, chose qu'on a tendance à oublier dans la société actuelle.

NSP : Vous seriez partante pour une saison All Stars ?

Wendy : Complètement. On m'appelle, je repars tout de suite ! Sans réfléchir.

NSP : Qu'est-ce qui a été le plus difficile à vivre pour vous pendant ces 40 jours ?

Wendy : Le manque de nourriture et les proches. Quand on ne mange pas, on s'affaiblit, physiquement on est faible, le mental en prend un coup. Si le mental ne tient pas le coup, le corps lâche avec. Et puis forcément les proches, parce que quand ça ne va pas, généralement on appelle la famille pour nous remonter le moral. Ce qui fait qu'on crée de fortes affinités là-bas sur place avec les candidats, ça devient notre nouvelle famille et du coup, on se soutient les uns et les autres.

NSP : Une participation aux Anges de la télé-réalité, ça vous tenterait ?

Wendy : Non. Je n'ai rien contre mais ce n'est vraiment pas ma tasse de thé. Autant j'ai réussi à faire 40 jours sur une île, je sais que je ne tiendrai pas deux jours dans une maison. C'est trop d'histoires, je ne supporterai pas l'ambiance. Par contre, pour "The Island", je suis partante à 100%. C'est différent de Koh-Lanta mais je pense que ça apporte énormément. Au niveau du groupe, il y a une solidarité qui doit être encore plus grande.

NSP : Quels sont vos projets pour la suite ?

Wendy : J'aimerais trouver un job qui me correspond, notamment au niveau du sport. J'aimerais rester dans mon optique : aider les autres et pouvoir apporter mes compétences sportives à des jeunes et à tout public d'ailleurs.

Contenu exclusif. Ne pas reprendre sans citer Non Stop People.

Pour lire la première partie de l'interview de Wendy, cliquez ici.

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 déc Non Stop People @NonStopPeople

    Roh mais pleure pas Camille 😿 #DALS

    Détails
  • 03 déc Non Stop People @NonStopPeople

    RT si toi aussi tu penses à la Star Ac #DALS

    Détails
  • 03 déc P!nk @Pink

    I'm sending you so much love and healing light 🙏🏾💞💞💞💞💞 https://t.co/4F8PRgseiT

    Détails