• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Koh-Lanta 2019 : Cyril sur le coup de colère de Mohamed, "Je n'ai pas attaqué sa famille" (Exclu)

Koh-Lanta 2019 : Cyril sur le coup de colère de Mohamed, "Je n'ai pas attaqué sa famille" (Exclu)
@Instagramcyrilkohlanta
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce vendredi 14 juin 2019, dans l'épisode 13 de "Koh-Lanta 2019" diffusé sur TF1, Cyril a été éliminé après avoir tiré la boule noire face à Clo. Pour ce dernier conseil, la compétition a été chamboulée par une égalité entre les deux aventuriers. En exclusivité pour Non Stop People, l'ancien rouge s'est confié sur son élimination et sur les moments forts de son aventure aux Fidji.

Non Stop People : Ce dernier conseil a été mouvementé avec cette égalité que vous avez provoquée puis le tirage au sort face à Clo... Comment l'avez-vous vécu ?

Cyril : J'espérais arriver jusque-là parce que c'était mon but, c'était ma chance d'aller plus loin. Mais face à Denis Brogniart, il y a beaucoup de choses qui se passent dans ma tête. À la différence de Clo, je m'étais préparé à partir alors qu'elle ne s'y attendait absolument pas. Dès que j'ouvre la main et que je vois la boule noire, j'ai le sourire parce que je me suis donné à fond, j'ai fait mon maximum, je n'ai rien à regretter. Évidemment que si j'avais eu la boule blanche, j'aurais été ravi. Mais là, j'étais préparé.

NSP : Y avait-il quand même un peu de déception ?

Cyril : Ce n'est jamais la bonne place, mais très honnêtement, j'étais tellement fier d'avoir réussi à aller jusque-là alors qu'on était tellement dans une mauvaise posture avec les rouges et j'étais tellement content de mon parcours et de me remémorer tout ce que j'avais réussi à faire que c'était une déception qui était assez atténuée. J'ai eu la chance de faire les poteaux en début d'aventure. Quant à l'orientation, je l'ai un peu faite lors de la mission des amulettes avec Steeve.

NSP : Avez-vous compris le choix de certains de vos coéquipiers de voter contre vous par rapport à vos facilités sur l'orientation ?

Cyril : Il y a plusieurs éléments que j'ai pu analyser et qui m'ont fait réagir avant le conseil. J'ai compris qu'en ayant trouvé un collier puis quatre amulettes dans la forêt et l'eau sur le camp, je me repérais bien dans cet environnement et j'étais à l'aise. Maud était aussi moins en forme que moi. J'avais donc tout de suite compris que les choses allaient tourner au vinaigre, il fallait agir.

NSP : Clo a voté contre vous. Vous lui avez reproché d'avoir retourné sa veste... Que pensez-vous de sa stratégie dans le jeu ?

Cyril : Il y a plusieurs façons de sauver sa peau dans 'Koh-Lanta'. On peut être droit dans ses bottes ou alors trouver des stratagèmes différents. On peut aussi être discret ou alors changer d'alliances au gré du vent. Ça faisait déjà quelque temps que je n'avais pas confiance en Clo. J'analysais nos discussions tout en ayant une réserve. C'est une stratégie comme une autre. Elle avait des affinités avec certains. C'est peut-être quelqu'un qui sait moins dire non, qui est moins sûr de ses choix et de ce qu'elle veut. En tout cas, si ça l'a emmenée en finale, c'est qu'elle a bien joué.

NSP : Avec Maud, vous étiez en infériorité numérique sur le camp réunifié (les deux seuls ex-rouges de l'aventure). Comment avez-vous fait pour rester aussi longtemps dans le jeu ?

Cyril : Je pense qu'il y a plein de facteurs qui rentrent en jeu. Le fait qu'ils y aient trois équipes, eux n'ont pas été beaucoup au conseil donc ils n'ont pas eu à se confronter les uns aux autres. Avec Maud, on a des personnalités qui passaient très bien dans le groupe. On est tous les deux très actifs sur le camp, donc utiles. On est aussi sympathiques. Maud faisait du bien aux gens, car elle est posée, elle parle bien. On n'a pas été dupes. On a su s'allier aux bonnes personnes et faire les bonnes stratégies pour aller plus loin. Et puis, il y a eu aussi un peu de chance.

"Je me suis un peu dévalorisé au début..."

NSP : Votre aventure a aussi été marquée par le coup de colère de Mohamed. Quel regard avez-vous aujourd'hui sur cette séquence ?

Cyril : J'ai senti beaucoup d'injustice, c'est pour ça que mon vote s'est retourné contre lui. Aujourd'hui, je me dis que je n'aurais pas dû aller chercher ses lettres. J'aurais dû laisser quelqu'un d'autre y aller.

NSP : En interview, Mohamed nous a confié qu'il ne regrettait pas son coup de colère, car il défendait une cause importante, à savoir la famille...

Cyril : C'est deux choses différentes : je n'ai pas attaqué sa famille. Il voulait des nouvelles, il ne les a pas eues. Ce n'est pas la même chose.

NSP : Il vous soupçonnait également de monter une stratégie avec les filles et que, pour y parvenir, vous les massiez régulièrement...

Cyril : Il y a une séquence qui n'a pas été montrée. J'ai créé une pétanque à laquelle nous avons joué avec Cindy et Maud. Le deal était le suivant : celui qui gagne se fait masser par le perdant. Il se trouve que Cindy a gagné et que j'ai perdu. Donc je l'ai massée. Ça me fait rire de s'approprier des choses alors que c'est un peu sorti de son contexte. Certes, j'avais peut-être plus d'affinités avec Cindy qu'avec Nicolas, mais pour autant je m'entendais extrêmement bien avec Mohamed. Il n'y avait donc pas d'ambiguïté.

NSP : Aviez-vous des appréhensions avant de partir pour cette aventure ?

Cyril : J'avais beaucoup d'excitation, mais pas tant d'appréhensions que ça. J'étais surtout excité de rencontrer les personnes avec qui j'allais vivre tout ça, de découvrir le lieu et de me confronter aux épreuves.

NSP : Qu'est-ce qui a été le plus difficile pour vous pendant la compétition ?

Cyril : Ça a été la vision que j'ai de moi-même face aux autres, notamment dans le sport et dans les épreuves. Je me suis un peu dévalorisé au début, je trouvais que tout le monde était très sportif, j'étais dans les plus vieux avec Mohamed alors qu'on n'a même pas 40 ans. Mais j'ai vite vu que j'avais quelque chose à apporter en équipe et en individuel. Je n'ai pas brillé comme Maxime a pu le faire, mais j'étais souvent dans les trois premiers, donc je n'étais pas tant à la ramasse que ça. Ça m'a rassuré.

NSP : Quel bilan faites-vous de votre aventure ?

Cyril : C'est un bilan au-delà de mes espérances. J'ai toujours aimé dans 'Koh-Lanta' les outsiders, c'est-à-dire les gens qui étaient peut-être les derniers dans leurs alliances et qui arrivent à s'en sortir. Avec Maud, on a réussi. Moi, je n'ai pas réussi jusqu'au bout, mais j'ai la fierté d'avoir Maud qui est mon binôme de coeur et d'aventure. Elle va en finale. Je suis très, très fier de mon aventure. Je ne me suis jamais laissé abattre. J'ai toujours trouvé des solutions pour avancer.

Confidences exclusives recueillies par Clara P. Ne pas reprendre sans citer Non Stop People.

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 oct Rihanna @rihanna
    Gang Gang. just me and my #GlossyPosse !!! @fentybeauty https://t.co/yimv6gsnAz
    Détails
  • 19 oct KATY PERRY @katyperry
    🌺 https://t.co/Dz4hitrCwL
    Détails
  • 19 oct KATY PERRY @katyperry
    🌺 https://t.co/bp14IDLR7O
    Détails