• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Koh-Lanta 2020 - Inès : pourquoi elle a fondu en larmes sur Instagram

Koh-Lanta 2020 - Inès : pourquoi elle a fondu en larmes sur Instagram
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le week-end dernier, les nerfs d'Inès ont été mis à rude épreuve. En effet, comme d'autres candidats de "Koh-Lanta", la candidate a reçu de nombreux messages d'insultes et des menaces après l'élimination de Sam. Dans sa story Instagram, et alors qu'elle était en train de travailler, la jeune femme n'a pas pu retenir ses larmes face à ce déferlement de haine. Non Stop People revient sur ce par quoi la candidate est passée.

C'est une élimination qui a énormément fait réagir les fans de "Koh-Lanta" sur les réseaux sociaux. En effet, la semaine dernière, dans l'épisode 9 diffusé sur TF1, Sam a été éliminé par ses camarades. Jugé très fort sur les épreuves, il représentait un danger pour certains d'entre eux, voire une menace. Ainsi, pour mettre toutes les chances de leur côté et aller le plus loin possible dans l'aventure, Naoil, Inès, Alexandra ou encore Régis ont mis son prénom dans l'urne. Un geste qui a été pointé du doigt par des internautes, certains se montrant particulièrement virulents dans leurs messages.

Un déferlement de haine subi par certains aventuriers de "Koh-Lanta", à commencer par Inès. Dans sa story Instagram, la jeune femme de 25 ans n'a pas hésité à dévoiler le contenu des messages qu'elle a reçus. Entre menaces de mort, appel au viol, insultes et intimidation, la candidate a été contrainte de gérer une situation particulièrement violente, tout comme Régis dont la famille a été prise pour cible. Ainsi, Denis Brogniart est intervenu, tout comme la société de production ALP (Adventure Line Productions) qui a décidé de porter cette affaire devant la justice.

"Me menacer, ça part trop loin"

Inès a été particulièrement touchée par ce bashing 2.0, à tel point que la candidate de "Koh-Lanta" s'est filmée en larmes dans sa story Instagram le week-end dernier. Elle était alors en train d'exercer son métier d'infirmière, comme l'a rappelé Denis Brogniart lors de son intervention dans l'émission "Culture Médias" de Philippe Vandel sur Europe 1 le 28 avril dernier. "Je l'ai eue au téléphone. Il faut imaginer qu'Inès, en ce moment, elle traite des patients atteints du Covid. Elle travaille souvent la nuit et quand elle rentre chez elle et qu'elle ouvre Instagram - parce qu'elle est comme beaucoup de jeunes, elle est adepte des réseaux - elle reçoit ce genre de messages et ce n'est pas possible", disait-il.

Toujours dans sa story Instagram, Inès s'était confiée. "C'est tellement fort en fait. Me menacer, ça part trop loin. J'ai été faire un jeu, vous arrivez à avoir une mentalité aussi méchante, des gens qui vont venir chez moi... Je ne comprends pas", confiait-elle. Si elle a aussi posté la photo d'un commissariat et les risques qu'encourt "l'auteur d'un harcèlement", Inès a pu compter sur le soutien de sa communauté. Elle lui a d'ailleurs adressée quelques mots mercredi 29 avril. "Je voulais vous remercier par rapport à ce week-end. D'être avec moi dans les bons comme dans les mauvais moments. Je voulais vous remercier parce que, sans vous, ça aurait été quand même difficile je pense", a-t-elle dit, toujours sur Instagram.

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 16 Jan ParisHilton.eth @ParisHilton
    Want to hear about all the Honeymoon Adventures? 🏝☀️🌤 Listen to me catch up with @HunterMarch on @ThisIsParisPod ❤️… https://t.co/45Im3pShCb
    Détails
  • 16 Jan ParisHilton.eth @ParisHilton
    I love this show! So good talking to the stars of #JoeMillionaireFox @ThisIsParisPod ❤️ Listen now:… https://t.co/zXNoooIk2C
    Détails
  • 16 Jan Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Danse + Bowling et je suis fracass’ ! 😂 https://t.co/DKjqxKY9X1
    Détails