• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Koh-Lanta 2020 - Régis : son fils personnellement visé par des menaces

Koh-Lanta 2020 - Régis : son fils personnellement visé par des menaces
  • A-
  • A+
Partager Google+

Depuis plusieurs semaines, Régis est la cible de violentes attaques sur les réseaux sociaux. Ce flot de haine a démarré après l'élimination de Sam. Tenu pour responsable du départ du "jeune Padawan" avec d'autres de ses camarades, l'ex-jaune a été menacé de mort. Sa famille a elle aussi été prise pour cible, notamment son fils de 12 ans. Dans une interview, il s'est confié sur la situation. Non Stop People vous dit tout.

Au tout début de l'aventure "Koh-Lanta", les internautes s'en étaient violemment pris à Ahmad. Après l'arrivée de Claude, Jessica et Teheiura sur le camp des rouges, l'aventurier anonyme n'avait pas hésité à monter une stratégie pour éliminer l'un d'entre eux. Et c'est vers Teheiura que les votes se sont dirigés, avec la complicité de son clan des cinq. En éliminant le héros, Ahmad a reçu de nombreux messages de haine. Un scénario qui s'est répété pour d'autres de ses camarades, après l'élimination de Sam.

En effet, Régis, Alexandra, Inès ou encore Naoil ont été violemment pris à partie par des internautes. Leur "faute" ? Avoir voté contre le benjamin de l'aventure, qui était considéré comme l'un des aventuriers les plus forts de cette édition 2020. Si Inès a fondu en larmes après avoir découvert les messages qu'elle a reçus sur les réseaux, Denis Brogniart s'indignait de la situation dans l'émission de Philippe Vandel "Culture Médias", se demandant comment il était possible de dire à Régis "qu'on va violer sa femme et tuer ses enfants ?" Face au dégré de violence, la société de production ALP est intervenue en saisissant la justice.

L'adresse du collège de son fils révélée

Le 7 mai dernier, dans une interview qu'il a accordée à Télé-Loisirs, Régis a accepté de revenir sur le bashing 2.0 qu'il a vécu. L'occasion pour lui d'en dire plus sur son ressenti face "à ce flot de messages insultants". "C'est vraiment très violent. Je tiens juste à préciser que j'ai signé un contrat avec ALP, la société de production du jeu pour donner mon image donc j'assume totalement les critiques négatives qui sont faites sur mon aventure", a-t-il confié.

Avec sa famille elle aussi prise pour cible, Régis hausse le ton, faisant une révélation sur son fils. "Je reçois des menaces incitant à égorger et violer mes enfants, des appels à passage à tabac de mon fils de 12 ans en précisant le lieu de son collège. Je ne l'accepterai jamais", a-t-il continué. Pour protéger ses enfants, il a interdit "aux plus grands" les réseaux sociaux, comme à son "cadet de 9 ans". "Il n'y a que mon grand de 12 ans qui a accès à Facebook pour parler à la famille, mais je lui ai demandé de changer de nom de famille (...) J'espère vraiment qu'à la rentrée de septembre tout cela sera arrangé et que tout le monde sera passé à autre chose". À nos confrères de Ciné Télé Revue, Régis a précisé avoir prévenu les gendarmes de la situation. Ces derniers font des "rondes plus fréquentes" autour de son domicile.

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 04 juin sophia aram @SophiaAram
    Cette réthorique raciste, antisémite, homophobe et sexiste ressemble tellement à ma TL à chaque fois que je parle d… https://t.co/lWRNQEAAx3
    Détails
  • 04 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Lili Reinhart bisexuelle : la star de Riverdale fait son coming out https://t.co/Pbeoef2YuF https://t.co/bojRY3o5qn
    Détails
  • 04 juin Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Pierre Pernaut s'en prend une nouvelle fois au gouvernement https://t.co/uymn1U4hiH https://t.co/ATXe2QYPhf
    Détails