• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Koh-Lanta, les 4 Terres : Carole éliminée, la vraie raison de son "coup de sang" contre Alix (Exclu)

Koh-Lanta, les 4 Terres : Carole éliminée, la vraie raison de son "coup de sang" contre Alix (Exclu)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce vendredi 4 septembre, dans l'épisode 2 de "Koh-Lanta, les 4 Terres", Carole a été éliminée par ses coéquipiers de l'équipe du Sud. Pour Non Stop People, elle est revenue sur son départ de l'aventure, mais aussi sur son "coup de sang" juste avant le conseil. L'occasion de révéler pourquoi elle s'en est subitement pris à Alix sur le camp. Confidences exclusives.

Non Stop People : Comment avez-vous vécu votre élimination ?

Carole : Sur le moment, je l'ai mal vécue. Je m'y attendais parce que j'ai vu le regard de tous les aventuriers à la dernière épreuve d'immunité. Ils ont tous baissé la tête. J'ai tout donné lors de cette épreuve. Et quand Denis Brogniart nous dit qu'on a perdu, tous mes nerfs lâchent. À ce moment-là, je comprends que je suis en danger. Je ne comprends pas pourquoi moi. C'est là que je me dis : 'Ça va être chaud pour mes fesses'.

Non Stop People : Qu'est-ce qui selon vous a joué en votre défaveur lors du conseil ?

Carole : Mon âge, le fait d'être la doyenne de l'équipe.

Non Stop People : En voulez-vous à vos coéquipiers aujourd'hui ?

Carole : Non. Mais sur le moment, oui. Je croyais qu'on était une famille et qu'on se disait tout. Je croyais qu'on était franc. En fait, j'ai ressenti qu'il n'y avait pas de franchise. Mais bon, ça reste un jeu. Si l'on me demande de recommencer, je recommence. Ça n'a pas été franc. Et la franchise, c'est la base pour moi. Dans le Sud, la franchise c'est ce qu'il y a de plus important. Si les gens en face de moi ne sont pas francs, ce n'est même pas la peine.

"Je ne pouvais plus me contenir"

Non Stop People : Avant le conseil, un clash éclate avec Alix. Denis Brogniart parle d'un "coup de sang" de votre part dans le commentaire... Qu'en pensez-vous ?

Carole : C'est moi ! Je suis quelqu'un de direct, de franc, de spontané. Je donne tout, mon coeur, mon amitié, mon amour, mais après si on me donne une gifle, je ne vais pas tendre l'autre joue non plus. Je suis venue vers eux avant de partir au conseil. J'ai demandé qu'on se voie tous autour du feu. Ils se disaient 'famille'. J'ai dit : 'Ben voilà, autour du feu, ça fait famille'. Quand j'ai demandé : 'Alors, tu vas voter contre moi', personne ne m'a répondu ! J'ai dit : 'Ah d'accord, c'est ça la famille ?' Il n'y a que Mathieu qui a eu le courage de me le dire. Respect pour lui.

Non Stop People : Est-ce que, selon vous, ça aurait été plus juste que Robin parte ?

Carole : Oui. Quand il fallait creuser, il nous a fait perdre du temps. Quand on a fait la première épreuve d'immunité (NDLR, dans le premier épisode), j'avais demandé à Alix de passer en première. Elle m'a répondu : 'Non, mais tu comprends, il vaut mieux que ce soit lui parce qu'il est gros'. Je lui réponds : 'Oui, mais il ne va pas être rapide'. Je me sentais capable de creuser. Mais elle ne voulait pas. Plusieurs fois, elle n'a pas voulu, et c'est ça qui a commencé à me faire monter la pression.

Non Stop People : Et c'est pour ça que vous avez tout déballé avant le conseil ?

Carole : Exactement. J'avais ça sur le coeur, c'est pour ça que ça a explosé. Je ne pouvais plus me contenir.

Non Stop People : Elle agissait vraiment comme "la meneuse" du groupe ?

Carole : Oui, pour tout ! Même parfois quand je voulais faire à manger, elle ne voulait pas. À un moment donné, j'existe aussi sur le camp ! Je ne suis pas que là pour leur raconter des histoires avant de dormir.

Non Stop People : Comment se sont passées vos retrouvailles avec l'équipe lors du visionnage du premier épisode de TF1 ?

Carole : On s'est revus, mais bon, on ne s'est pas sauté dans les bras parce qu'il y a le coronavirus. Je ne voulais embrasser personne et ils l'ont mal pris. On n'a pas le même âge, on ne voit pas les choses de la même façon. Moi, partir en boîte après, non. Mais dans l'ensemble, ça s'est bien passé. Je suis allée parler à tout le monde.

Non Stop People : Que retenez-vous de votre expérience dans "Koh-Lanta ?

Carole : C'est une belle expérience. J'ai la chance d'avoir fait cette aventure magnifique. C'est quelque chose de grandiose. Il faut la faire une fois dans sa vie. Ça a été quelque chose de magique.

Non Stop People : Pourquoi avoir voulu participer à cette émission ?

Carole : Toute ma vie, je n'ai eu que des soucis. J'ai été abandonnée par ma maman. J'ai été élevée par mes grands-parents et mon papa. Mes grands-parents ont dû retourner en Espagne. Je me suis retrouvée avec mon papa, j'avais 8 ans. J'ai élevé ma soeur, mon papa travaillait. Je n'aimais pas trop l'école donc j'ai passé mon CAP de coiffure. De là, j'ai fréquenté mon ex-mari. Au bout de temps d'années, ça n'allait plus, on s'est séparés. On a eu de beaux enfants que j'ai élevés toute seule aussi. En 2013, j'ai eu un cancer du sein. Mes enfants étaient près de moi. Ils sont mon sang. On partage toutes les émotions ensemble. Donc "Koh-Lanta", c'était une revanche sur la vie.

Non Stop People : Comment avez-vous géré l'éloignement avec eux ?

Carole : Je me suis mise dans une bulle, tout de suite. J'ai tout de suite déconnecté, il ne fallait plus que je pense à eux, sinon, je n'allais pas faire mon aventure. Et c'est ce que j'ai fait.

Confidences exclusives recueillies par Clara P. Ne pas reprendre sans citer Non Stop People.

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 Jan sophia aram @SophiaAram
    #LetUsTalk https://t.co/RxygObtL3R
    Détails
  • 18 Jan ParisHilton.eth @ParisHilton
    Hey @TimmyyHilton, my videographer just sent me this video he took when I saw you in New York. ☺️ Made me smile see… https://t.co/RDs7IcMa4z
    Détails
  • 18 Jan ParisHilton.eth @ParisHilton
    🥺🥰🥲 Love and miss all my #LittleHiltons so much! Family for life🤗 https://t.co/KNYGGWfe7u
    Détails