TV

La France a un incroyable talent - Hélène Ségara : "Je n'ai pas la langue dans ma poche" (EXCLU)

La France a un incroyable talent - Hélène Ségara : "Je n'ai pas la langue dans ma poche" (EXCLU)
(c) Best Image
  • A-
  • A+

Le 29 septembre dernier, Non Stop People assistait à la conférence de presse de La France a un incroyable talent, de retour sur M6 pour une saison 10. Hélène Ségara, l'une des nouvelles arrivantes dans le jury de l'émission, était présente lors d'une table ronde organisée dans les locaux de la chaîne. Du casting à l'ambiance sur le plateau en passant par ses "répliques trash", l'interprète de 'Vivo per lei' et 'Vivre' s'est confiée.

Le 2 novembre 2006, M6 dévoilait son adaptation de l'émission britannique "Britain's Got Talent" baptisée La France a un incroyable talent. Au fil des années, des candidats se sont succédé face à un jury composé de professionnels du chant, de la danse ou encore de l'illusion et certains d'entre eux ont pu lancer leur carrière grâce au programme. Neuf ans après son lancement, La France a un incroyable talent signe ce mardi 20 octobre sa dixième saison sur la chaîne.

Il y a quelques semaines, Non Stop People a eu l'occasion de rencontrer le jury de cette dixième saison dans les locaux de M6. Aux côtés de Gilbert Rozon, (présent depuis la toute première saison), trois nouvelles personnalités ont été recrutées par la prodution : Kamel Ouali, ex-professeur de La Star Academy sur TF1, Eric Antoine, magicien-humoriste et Hélène Ségara, révélée en 1998 dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris. Après avoir visionné les toutes premières images de l'émission, nous avons pu assister à une table ronde en présence des quatre membres du jury. L'occasion pour Hélène Ségara de se confier sur son expérience dans le programme, tout comme Kamel Ouali. Rencontre.

"Gilbert Rozon est un faux méchant"

Sur ses répliques un peu trash dans l’émission (ndlr : c'est Gilbert Rozon qui a lâché l'information) : "Je n’ai pas la langue dans ma poche, c’est vrai. J’essaie de rester plutôt zen parce que mes camarades me cherchent beaucoup donc il y a des moments où ils réveillent la bête".

Est-ce qu’elle a dû s’imposer face à ses camarades ? : "Non. On n’est pas du tout dans une compétition (…) Les choses se sont déroulées naturellement. Kamel Ouali, je n’avais pas d’inquiétude. Eric Antoine, je l’ai croisé pas mal de fois et Gilbert Rozon, on a pas mal d’amis en commun donc je savais que c’était un faux méchant. Je préfère les faux méchants aux faux gentils".

Sur Gilbert Rozon qui a promis d’être "plein  d’amour" cette saison : "Je pense qu’il est dans son personnage. Mon fils qui a douze ans, c’est son chouchou. Il en faut, sinon on tombe dans la critique de la mièvrerie".

Sur le rôle de chacun dans le jury : "Kamel Ouali a son œil précis, une idée générale assez pointue. Éric Antoine, il va amener de la folie et une vraie sensibilité parce qu’il est à fleur de peau. Gilbert Rozon peut se laisser cueillir. Et moi, je suis spontanée, je peux être à fleur de peau, très maman et parfois à côté de la plaque (...) Je me suis trouvée assez faible sur mes 'non’ après les prestations (…) Une fois, je n’ai pas dormi de la nuit. J’avais prévenu que les animaux et les enfants, ça allait être le plus dur (...) On doit offrir au public du divertissement (…) Cette année, on va tenir des promesses. On a vraiment des choses qui se passent, même les temps morts, il n'y en a pas. C’est un peu l’alchimie".

Sur les candidats : "Il y a des candidats qui étaient peut-être meilleurs au casting, puis une fois devant nous, c’était raté. On a l’impression qu’ils jouaient leur vie. Ce qui est remarquable, c’est qu’on a une psy dans l’émission, parce qu’on a beaucoup d’enfants qui participent et elle nous disait : 'Attention à la sensibilité de telle ou telle personne'. Chacun pouvait tenir son rôle parce qu’il y’en avait toujours un pour rattraper la sensibilité du candidat qui était déçu. C’est une aventure humaine avant tout. C’est une émission populaire (…) On a envie, un jour dans notre vie, d’avoir une baguette magique et de dire : 'On va réaliser le rêve de quelqu’un'. Et ça, c’est un rôle magnifique".

Si elle a hésité à rejoindre le jury de l'émission : "L’hésitation, c’est toujours de savoir avec qui on va se retrouver parce que, des projets, on en propose. Je suis quelqu’un qui fonctionne à l’humain. Donc me retrouver avec quelqu’un avec qui je n’ai pas d’affinité ou qui pourrait me bloquer, ça m’embêtait beaucoup. Dès que j’ai su la composition du jury, pour moi, c'était évident (…) Je me retrouve dans quelque chose qui me ressemble (…) J’ai gardé une âme d’enfant donc je m’émerveille encore de plein de choses".

Contenu exclusif, ne pas reprendre sans citer Non Stop People.

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 10 déc Paris Hilton @ParisHilton

    Amazing evening with my beautiful sis @SofiaRichie celebrating our @TheGaloreMag covers. ✨👯✨ https://t.co/Qa8Tmpus58

    Détails
  • 10 déc xoxo, Joanne @ladygaga

    RT @gagamonster96: Watch Lady Gaga perform 'Million Reasons' on Alan Carr's Happy Hour here: https://t.co/xom6js7LVW https://t.co/74EcsWatB6

    Détails
  • 10 déc Britney Spears @britneyspears

    Omg yes @madonna 😍 I can’t wait to watch this tonight!!! The Rebel Heart Tour is on @Showtime at 9pm ET https://t.co/JfekY4YPQO

    Détails