TV

L'amour est dans le pré 2016 - Isabelle : "J'ai hésité entre Bernard et Eric" (Exclu)

L'amour est dans le pré 2016 - Isabelle : "J'ai hésité entre Bernard et Eric" (Exclu)
@TwitterisabelleADP
  • A-
  • A+

Ce lundi, Non Stop People a eu l'occasion de s'entretenir par téléphone avec Isabelle, l'une des prétendantes de Bernard le Picard dans "L'amour est dans le pré 2016" sur M6. L'occasion pour elle de revenir sur son expérience dans l'émission mais aussi sur le lien très fort qui l'unit désormais à Amandine, l'une des filles de l'agriculteur.

Non Stop People : Qu'est-ce qui vous a plu chez Bernard lorsque vous avez découvert son portrait en janvier dernier sur M6 ?

Isabelle : Ce qui m'a interpellée, c'est qu'il voulait quelqu'un de sa région (ndlr : la Picardie). Ca m'a touchée dans le sens où je me suis dit : 'C'est génial parce qu'il y a enfin quelqu'un qui pense à se dire : si j'avais une copine ou une femme, c'est bien qu'elle soit de mon secteur pour ne pas la déraciner'. C'est une grosse partie de ce qui a fait que je lui ai écrit. Et j'ai bien aimé la couleur de ses yeux. Je suis à un âge où je m'intéresse plus à ce que la personne a à l'intérieur d'elle que le physique. Je cherchais donc plus quelqu'un avec une belle âme que quelqu'un avec une beauté fatale.

NSP : C'est vous qui avez fait la démarche de lui écrire ?

Isabelle : Oui c'est moi. Quand j'ai vu son portrait, je lui ai écrit deux jours après parce que j'ai hésité entre lui et Eric. Et ce qui a fait que j'ai choisi Bernard c'est qu'Eric voulait absolument des enfants et je me suis dit : 'Si Eric me choisit pour n'importe quelle raison, je le pénaliserais'. J'ai 44 ans et je ne veux plus d'enfant, il y a un temps pour tout. Et je me serais sentie coupable de lui écrire et ne pas lui offrir ce qu'il attend. J'ai écrit la lettre pour Bernard en un quart d'heure. J'ai écrit le plus simplement du monde et je lui ai envoyé par mail parce que je voulais 'être la première'.

NSP : Vous suivez cette émission depuis combien de temps ?

Isabelle : Pratiquement depuis le début. J'ai déjà écrit à deux agriculteurs, à un apiculteur du côté de Bordeaux et à un agriculteur de 'Seconde chance'. D'ailleurs, une partie de ma lettre avait été lue à la télévision mais il ne m'a pas choisie.

NSP : Dans quel état d'esprit étiez-vous lors du speed-dating ?

Isabelle : Quand j'ai écrit à Bernard, je savais qu'on allait m'appeler pour me dire qu'il m'avait choisie. J'avais une intuition. J'étais excitée et énervée à l'idée de le rencontrer mais super contente. Pendant la rencontre, je n'ai pas vu les caméras. J'étais à 200% dans le truc.

NSP : Vous vous attendiez à être choisie par Bernard ?

Isabelle : Sachant qu'on était que trois, je me suis dit que je pouvais déjà anticiper et préparer mes trucs pour la ferme.

"J'ai vraiment cherché l'amour"

NSP : Lorsque vous êtes arrivée à la ferme, comment se sont passés les premiers jours ?

Isabelle : C'était mitigé. Dans le positif, c'est ma rencontre avec Amandine, la fille de Bernard. J'ai jamais autant ri de ma vie aussi. J'étais dans un truc où j'étais super contente. J'ai vécu des situations qui étaient prenantes et touchantes, par rapport au petit veau que j'ai sauvé des fermes d'engraissement. Ca, c'est quelque chose que je n'aurais jamais pu faire en temps normal.

NSP : Pas de rivalité avec Véronique, l'autre prétendante de Bernard ?

Isabelle : Au speed-dating, elle était complètement différente. Elle ne laissait pas sous-entendre qu'elle serait dans la rivalité. Je lui avais dit : 'Si jamais je vois qu'il y a quelque chose entre Bernard et toi, je m'efface, je m'en vais'. Je ne voulais pas rentrer dans une guéguerre parce que je n'aime pas ça. Mais dans ses paroles, à plusieurs reprises, elle faisait comprendre qu'elle était de la ferme. Mais je m'en fichais parce que je savais que Bernard ne cherchait pas quelqu'un pour travailler avec lui. Elle a toujours cherché à me dévaloriser par rapport à ça.

NSP : Et selon-vous, qu'est-ce qui a fait la différence entre Véronique et vous ?

Isabelle : Je pense que c'est ma joie de vivre.

NSP : On vous a vu aussi très complice avec Amandine, la fille de Bernard. C'était important pour vous que ça se passe bien avec elle ?

Isabelle : Dès le premier jour, ça a accroché, contrairement à Aline, son autre fille. Je pense qu'Amandine était prête à avoir une maman de substitution alors qu'Aline non, parce qu'elle est très fusionnelle avec son père et elle n'est pas prête à faire rentrer une femme dans la maison. Amandine, je la considère comme ma propre fille. Elle le sait.

NSP : Qu'est-ce que vous retenez de votre expérience dans l'émission ?

Isabelle : Que j'ai été honnête. J'ai vraiment cherché l'amour. Je me suis investie à fond dans quelque chose de nouveau. Et grâce à ma participation, je suis devenue végétarienne. Ce n'était pas prévu du tout à la base.

Contenu exclusif. Ne pas reprendre sans citer Non Stop People.

Pour retrouver Isabelle sur les réseaux sociaux :
- Sur Twitter : @@isabelleADP

Par Clara P

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 04 déc Alizée @mellealizee

    Fière d'elle 💕 tellement contente pour toi ma betti❤️LOVE U😘 https://t.co/uPJJz4xKj7

    Détails
  • 04 déc Alizée @mellealizee

    @SandQuetierOff @DALS_TF1 tu m'avais manqué ma Sandrine 💕

    Détails
  • 04 déc Alizée @mellealizee

    RT @SandQuetierOff: @mellealizee encore au top ce soir ! Merci et bravo ! #supershow @dals_tf1 #girlpower 😁😘😘😘 https://t.co/VBHOlBCIN0

    Détails