• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

L'amour est dans le pré 2021 : cet impact que la Covid-19 a eu sur la sélection des agriculteurs

L'amour est dans le pré 2021 : cet impact que la Covid-19 a eu sur la sélection des agriculteurs
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce lundi 1er février, M6 diffuse la première partie des portraits de la nouvelle saison de "L'amour est dans le pré". L'occasion pour les téléspectateurs de découvrir les identités de 12 nouveaux agriculteurs prêts à trouver l'amour. Un nouveau casting que la production a dû mettre en place tout en prenant en compte la crise sanitaire actuelle, ce qui a donné lieu à quelques changements. Non Stop People vous dit tout.

Karine Le Marchand reprend du service sur M6. Moins de deux mois après la fin de la 15e saison de "L'amour est dans le pré", l'animatrice rempile pour une édition 2021 dans laquelle elle a rencontré 12 nouveaux agriculteurs célibataires et désireux de rencontrer le grand amour. Ces derniers sont âgés de 27 à 62 ans et viennent des quatre coins de la France et, pour la première fois, de Suisse. En effet, Jean-Daniel - décrit par Le Parisien comme un "poignant éleveur ultrasensible - fait partie du casting de cette 16e saison.

Nos confrères ont voulu savoir comment ont été sélectionnés ces neuf hommes et trois femmes. "Cette année, nous avons reçu entre 300 et 400 candidatures. Je déteste parler de casting, car nous ne sommes pas dans un show. Nous sommes juste en quête d'agriculteurs qui cherchent l'amour. Si certains nous confondent avec une agence matrimoniale, la plupart veulent vraiment participer à l'émission", a confié Anne Cantegrit Thomas, responsable de la recherche des concurrents et conseillère artistique. Ensuite, la production a contacté 70 candidats potentiels, avant de parvenir à la sélection de 12 candidats. Un travail qui s'est étalé sur quelques mois, de juin à décembre.

Des rencontres virtuelles...

La crise sanitaire actuelle a eu un impact sur cette recherche de candidatures, comme l'a révélé Le Parisien. En effet, il a été "impossible" pour les équipes "d'aller à la rencontre de futurs prétendants dans les foires agricoles ou au Salon de l'agriculture de Paris, tous annulés". Anne Cantegrit Thomas poursuit : "Nous y trouvons des profils qui n'auraient pas osé venir nous voir, mais qui y réfléchissent après nous avoir rencontrés. Faute de ce type d'événements en public, nous sommes allés à leur rencontre mais de façon virtuelle, notamment sur des sites Internet consultés par la profession".

Enfin, la production a souhaité "continuer à faire évoluer" le rôle de Karine Le Marchand dans l'émission. Après avoir assisté au speed-dating la saison passée, l'animatrice "n'a pas été à la rencontre de tous les agriculteurs chez eux" pour cette édition. Certains l'ont retrouvée pour le tournage dans une maison louée pour l'occasion, en région parisienne. "L'idée, c'était aussi d'intégrer plus de séquences de contexte, pour mettre la lumière sur l'environnement de chaque personnalité", ont expliqué Hélène Dewert et Marlène Loubière, les productrices.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 10 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Fabien Lecoeuvre : il s’excuse sur les réseaux sociaux après ses propos sur Hoshi https://t.co/RG7D2UGQEu https://t.co/ZvJnDTHLqy
    Détails
  • 10 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Loana : Jean-Edouard déplore sa venue sur le plateau de TPMP https://t.co/Jmm5V10gsY https://t.co/1GdDlad0fM
    Détails
  • 10 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Dîners clandestins: Les gardes à vues de Pierre-Jean Chalençon et de Christophe Leroy levées https://t.co/4lmrZTlBl5 https://t.co/I8eHZvyCIJ
    Détails