TV

Laurence Ferrari, amoureuse et heureuse

Laurence Ferrari, amoureuse et heureuse
© Maxppp
  • A-
  • A+

Dans une interview au magazine Gala, Laurence Ferrari a fait part de son bonheur sentimental et professionnel. « Maintenant, je ne me sens plus prisonnière de rien, je me contrefiche de ce qu’on dit de moi », déclare-t-elle à l’hebdomadaire.

L’été se termine, mais Laurence Ferrari nage toujours en plein bonheur. La journaliste et animatrice a évoqué cette période heureuse dans les colonnes du magazine Gala. « Je pense que c’est l’une des  rentrées les plus sereines depuis que j’exerce ce métier. La maturité est passée par là. Et cela fait longtemps que je n’ai pas été aussi heureuse », confie-t-elle dès le début de l’entretien. Tout sourit à Laurence Ferrari. Mariée depuis cinq ans avec le violoniste Renaud Capuçon, elle a accepté sans problème le tour du monde musical de son mari : « Encore un privilège de la maturité peut-être, puisque j’approche de la grande quarantaine. On a, au contraire, du plaisir à se manquer, à se retrouver, à échanger par téléphone, ou par Skype. Cela fait partie de l’équilibre de mon couple, de ma vie. Et puis il y a cette dimension artistique qui est merveilleuse et qui me fascine. Je suis sa première fan ! »

« Je n’ai plus rien à prouver à personne et surtout pas à moi »

Laurence Ferrari a également décrit sa journée type : « Je pars à 8 heures et rentre à 20 heures. La journée est coupée en deux : jusqu’à 13 heures, c’est Le Grand 8. On prépare le sommaire avec l’équipe, moi, la veille au soir, au lit, j’ai écrit mes textes. Et à 14 heures, je suis à i>Télé, jusqu’à 20 heures. C’est très intense. Mes vingt-cinq ans de métier m’aident à m’organiser. » Un programme intense qui pourrait devenir plus léger avec le temps, histoire de consacrer plus de temps à sa famille : « Je suis absolument convaincue que je pourrais lever le pied. Encore une fois, la maturité et la sérénité me permettent d’envisager maintenant une vie un peu moins trépidante à l’antenne. C’est quelque chose qui va émerger dans les prochaines années. Je suis prête. J’ai fait ce que je devais faire, je n’ai plus rien à prouver à personne et surtout pas à moi. Cela me donne une liberté et une force incroyables. Maintenant, je ne me sens plus prisonnière de rien, je me contrefiche de ce qu’on dit de moi. Jusqu’à l’année dernière, je me sentais encore empaquetée par telle réflexion désagréable, telle critique, aujourd’hui, cela m’a complètement quittée. Ça fait de moi une femme libre. Je ne renoncerai pas à mon métier pour ma famille, ça non, mais lever un peu le pied, oui, c’est ce à quoi j’aspire. »

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people 1
Par antoine | le Jeudi 18 Septembre - 12:17
Absurdité
L'absurdité de notre monde : lui, un grand talent, elle, un petit talent et qui est (presque seule) connue du grand public? : elle....
0
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc KATY PERRY @katyperry

    RT @cynthialovely: There's only 1 person I want to be better than and that's who I was yesterday.

    Détails
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton

    RT @PolinaHilton: @ParisHilton for GUESS 💖 Love my beautiful Princess 👑 https://t.co/nXlXLk1jrt

    Détails
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton

    RT @iAmMuzicKing: Dream bae: @ParisHilton https://t.co/tHxVHPFp6X

    Détails