• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Laurent Ruquier et Christophe Dechavanne : une artiste humiliée dans Les Grosses Têtes porte plainte

Laurent Ruquier et Christophe Dechavanne : une artiste humiliée dans Les Grosses Têtes porte plainte
  • A-
  • A+
Partager Google+

Laurent Ruquier et Christophe Dechavanne ont poussé le bouchon un peu trop loin. En mai 2017, les deux animateurs se sont vivement moqués d'une artiste transformiste et cette dernière a décidé de porter plainte.

Les faits remontent à mai 2017. Laurent Ruquier, d'humeur taquin, décide de s'en prendre à Cristina Cordula. Il évoque une affiche aperçue à Vichy d'une artiste transformiste, oeuvrant en tant que sosie non-officiel de Cristina Cordula. L'animateur compare alors la présentatrice des Reines du Shopping à Ludivine Valandro, son nom de scène, ce qui ne l'a fait pas vraiment rire : "C'est un travesti, c'est grotesque" déclare-t-elle. Mais l'équipe ne s'arrête pas là. Rejoint par Christophe Dechavanne, les deux animateurs continuent leurs blagues graveleuses. "Si ça se trouve, y en a qui ont passé la nuit avec elle, y a peut-être 15 mecs qui se disent 'Je me suis tapé Cristina Cordula'" ajoute l'animateur de On est en direct. Christophe Dechavanne surenchéri : "Et qui se disent qu'elle a quand même une grosse b…". Malgré l'hilarité autour de la table, Ludivine Valandro, elle, ne rit pas.

"j'en suis profondément navré" 

Ce jeudi 15 octobre, elle vient d'annoncer sur sa page Facebook qu'elle portait plainte pour "violences psychologiques" après trois ans de silence. Interrogée par Le Parisien, elle confie :  "Ça m'a fait énormément de mal, je me suis sentie humiliée, d'autant que la vidéo a été mise sur les réseaux sociaux. Retour de mon bégaiement, peur de sortir seule, perte de contrats, alors que le sosie de Cristina représentait près de 40% de mon activité au cours de laquelle on ne m'avait jamais traitée de travelo". Ses avocats ont déclaré : "Notre cliente est désormais marquée du sceau de la transphobie. Cette violence psychologique a encore des retentissements chez elle. Ludivine Valandro a été victime d'insultes ségrégatives sur une radio nationale à une heure de grande écoute. (...) Une partie de sa famille a appris ce que personne n'avait à savoir sans qu'elle le décide. (...) Avec ce mot 'travelo', elle est ramenée à une identité qui n'est pas la sienne".
Laurent Ruquier n'a pas encore réagi à cette plainte, contrairement à Christophe Dechavanne, qui a récemment recadré Bigflo et Oli, qui s'est défendu dans les colonnes du Parisien : "Si cette personne, dont j'ignorais qu'elle avait été un homme, a été blessée ce jour-là par des propos, dont les miens, j'en suis profondément navré. C'est une évidence, je ne me serais jamais permis de dire cela en connaissance de cause".

Par J.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 28 oct Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @BalanceTonPost: Ce soir pour la spéciale #BalanceTonPost en direct à 19h40, nous allons débriefer les annonces d'Emmanuel Macron ! Méd…
    Détails
  • 28 oct Non Stop People @NonStopPeople
    LFAUIT : pourquoi Eric Antoine était au bord des larmes en évoquant ses enfants https://t.co/8enBRcfgpn https://t.co/RGWKIeu2Qu
    Détails
  • 28 oct La Fouine @lafouine78
    RT @booska_p: .@lafouine78 adopte la drill dans son nouveau morceau https://t.co/Nu4skeBU6X
    Détails