• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Le Petit Journal - Laurence Ferrari : Son vibrant discours en réponse aux attentats de Paris

Le Petit Journal - Laurence Ferrari : Son vibrant discours en réponse aux attentats de Paris
  • A-
  • A+
Partager Google+

Laurence Ferrari a inauguré lundi soir une nouvelle séquence du Petit Journal baptisée Face Cam. Celle-ci permettra chaque soir pendant dix jours à une personnalité de venir s’exprimer, pousser un coup de gueule ou dire ce qu’elle veut face caméra. L’animatrice de Grand 8 a livré un vibrant discours en réponse aux attentats de Paris.

Le 16 novembre dernier, trois jours après les attentats de Paris, Laurence Ferrari avait ému les téléspectateurs en rendant un poignant hommage à cinq collaborateurs du groupe Canal+ Vivendi Universal victimes des attaques terroristes qui ont frappé la capitale : "Il y avait Grégory, 28 ans, programmateur musical à D17, il y avait Mathieu 37 ans, technicien supérieur d’exploitation vidéo et puis il y avait trois collaborateurs d’Universal Music Group, Manu, Thomas et Marie. Nous adressons à leurs familles toutes nos prières, toutes nos pensées les plus émues ainsi qu’à toutes les autres victimes de ces attentats" avait lancé, au bord des larmes, l’ancienne présentatrice du JT de TF1.

"Qui suis-je pour aimer autant la liberté, l'insolence et la gaieté ?"

Lundi soir, Laurence Ferrari était sur le plateau du Petit Journal de Yann Barthès pour inaugurer une nouvelle séquence, Face Cam, qui permettra tous les soirs pendant dix jours à une personnalité de venir s’exprimer sur le sujet de son choix face caméra. La journaliste a, elle, choisi de livrer un discours en réponse aux attentats du 13 novembre : "Qui suis-je donc pour aimer rire et chanter, danser, prendre un verre en terrasse avec des copains et aller au concert pour écouter du rock, de la pop, du Debussy ou du Ravel ?" a-t-elle débuté, "Qui suis-je avec ce nom 100% italien, immigrée de la deuxième génération ? Mes grands-parents sont arrivés en Savoie sans parler un mot de français. Ils m'ont transmis l'amour de la patrie qui les a adoptés. Qui suis-je pour dire que l'école de la République m'a permis, comme mon père avant moi, d'acquérir l'amour des lettres ? Qui suis-je pour aimer autant la liberté, l'insolence et la gaieté, l'art et les débats d'idée, la contradiction et les questions clairement posées ? Qui suis-je pour dire que je préfère la caricature à l'obscurantisme, la force des mots à la folie des hommes, la puissance de la tolérance à la bêtise de la haine ?". A ces nombreuses questions, Laurence Ferrari a apporté une réponse. Simple : "Je suis une femme, Française".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday enterré à Saint-Barth, sa veillée funèbre a eu lieu https://t.co/Krcbs0Q7C5 https://t.co/aZCqBupd5b
    Détails
  • 11 déc Kev Adams @kevadamsss
    RT @KevAdamsCrew: Replay de l’émission Mardi cinéma avec @kevadamsss ➡️ https://t.co/2Fnxl8SU82 #ToutLàHaut https://t.co/6l1t82BnqX
    Détails
  • 11 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Miss France 2018 : les membres du jury dévoilés par Maxime Guény sur Twitter https://t.co/wL8Skxwy7n https://t.co/025EcGUVe8
    Détails