• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Le Supplément : Najat Vallaud Belkacem outrée par BarakaCity, Ali Baddou prend position ! (vidéo)

Le Supplément : Najat Vallaud Belkacem outrée par BarakaCity, Ali Baddou prend position ! (vidéo)
(c) capture d'écran Canal +
  • A-
  • A+
Partager Google+

Alors qu’il recevait Najat Vallaud-Belkacem et Idriss Sihamedi, président de l’ONG Baraka City, Ali Baddou s’est retrouvé face à une polémique. En effet, la ministre de l’Education nationale a été gênée par certains propos de l’humanitaire. Hier, dimanche 31 janvier, l’animateur de Canal + est sorti de son silence. Non Stop People vous en dit plus.

Dimanche 24 janvier, Ali Baddou recevait sur le plateau du Supplément Najat Vallaud-Belkacem et Idriss Sihamedi, président de l’ONG BarakaCity. Venu plaider la cause de son homologue Moussa Ibn Yacoub emprisonné au Bangladesh pour "activités suspectes en lien avec le terrorisme", l’humanitaire a été interrogé sur les agissements de l’Etat Islamique. "Ce n’est pas qu’on ne condamne pas l’Etats Islamique, c’est qu’on essaye d’avoir une certaine pédagogie pour essayer de discuter avec les jeunes et pour leur faire comprendre qu’on est une alternative qui est bien, qui est pacifique", avait-il déclaré avant de poursuivre : "Ce n’est pas équitable, ce n’est pas juste de poser la question à un musulman comme moi parce que je suis musulman (...) L’association condamne toutes les exactions commises par des groupes armés, des gouvernements, des juntes, etc...". De là, Najat Vallaud-Belkacem, invitée à réagir, n’avait finalement pas souhaité s’exprimer, s’estimant mal à l’aise.

"Nous continuerons à recevoir des hommes et des femmes dont les convictions peuvent heurter"

Dans les colonnes du Parisien, celle qui poussait un coup de gueule contre Dieudonné avait expliqué son choix : "Je refuse de me prêter à ce petit jeu nauséabond consistant à inviter des gens infréquentables pour faire du buzz. J’étais indignée de la tribune qu’on venait de lui donner (...) Comment a-t-on pu laisser un tel individu s’exprimer ? C’était plus que de l’indignation, de la nausée". Face à cette polémique, Ali Baddou -qui estimait que Soumission de Michel Houellebecq banalisait le racisme- est à son tour sorti de son silence. Sur le plateau du Supplément, l’animateur de Canal + a alors déclaré : "Fallait-il inviter Idriss Sihamedi ? Notre réponse est oui, évidemment oui, tout simplement parce que nous avons la conviction que notre travail ne se pratique pas en se voilant les yeux". Et d’ajouter : "Nous continuerons à recevoir des hommes et des femmes dont les convictions peuvent heurter après avoir rappelé le contexte, mis en perspective, posé les questions. Il en va de la connaissance de notre pays et de la qualité du débat démocratique".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 01 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Confinement : regardez-vous davantage la télévision ?
    Détails
  • 01 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Adèle Haenel pousse un violent coup de gueule contre Gérald Darmanin https://t.co/K3vYAK6YA2 https://t.co/UvRZD1NoGl
    Détails
  • 01 déc Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: A 10h35 en direct dans #morandinilive - Le recul du gouvernement sur l'Article 24 - Darmanin tente de calmer la cris…
    Détails