• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Léa Salamé raconte ses complexes : "Je me suis employée à gommer mon orientalité, mes rondeurs"

Partager Google+
   / 7  
Léa Salamé quitte On n'est pas couché sur France 2
1
Léa Salamé quitte On n'est pas couché sur France 2
Léa Salamé assurera avec David Pujadas le futur magazine politique de France 2 (via Le Parisien)
2
Léa Salamé assurera avec David Pujadas le futur magazine politique de France 2 (via Le Parisien)
Léa Salamé a rejoint
3
Léa Salamé a rejoint "On n'est pas couché" en août 2014, pour remplacer Natacha Polony
Léa Salamé interroge Gérard Depardieu sur France Inter, au sujet du film
4
Léa Salamé interroge Gérard Depardieu sur France Inter, au sujet du film "Valley of Love"
Léa Salamé, élégante à la soirée GQ : Homme de l'année 2014
5
Léa Salamé, élégante à la soirée GQ : Homme de l'année 2014
Léa Salamé aux côtés d'Aymeric Caron, son ex-partenaire dans
6
Léa Salamé aux côtés d'Aymeric Caron, son ex-partenaire dans "On n'est pas couché"
Léa Salamé a d'autres projets sur France 2
7
Léa Salamé a d'autres projets sur France 2
  • A-
  • A+

Après avoir été diplômée de Science Po, Léa Salamé est retourné sur les bancs de la prestigieuse école afin de livrer un discours aux élèves de l’établissement. A cette occasion, la chroniqueuse d’On n’est pas couché est revenue sur l’époque où elle était elle aussi assise sur les bancs de l’école, mais pas que. En effet, la journaliste a également évoqué son arrivée chez Laurent Ruquier et en a profité pour donner des conseils aux jeunes diplômés.

Cette saison d’On n’est pas couché a été rythmée par les piques et clashs menés par Aymeric Caron et Léa Salamé. En effet, sur le plateau de France 2, les deux chroniqueurs de Laurent Ruquier n’ont pas manqué de bousculer leurs invités. Aujourd’hui, alors que celui qui se faisait caricaturer par Nicolas Bedos cèdera sa place à Yann Moix dès la rentrée, Léa Salamé, elle, rempile pour une prochaine saison, comme l’avait affirmé l’animateur du programme. Et pour cause, celle qui estimait que son prochain collaborateur n’était "pas du tout un journaliste" avait confié dans les colonnes du Parisien avoir beaucoup appris aux côtés de Laurent Ruquier : "Il porte un regard bienveillant sur moi et m’a appris la capacité d’indifférence dont François Mitterrand disait qu’elle est la première qualité d’un chef d’Etat", avait-elle lancé avant d’ajouter : "Comme je suis assez sensible, il m’a appris à m’endurcir".

"Quand j’ai appris à mon père que j’allais faire l’émission de Laurent Ruquier, je l’ai achevé"

Au début du mois de juillet, Léa Salamé est revenue sur les bancs de Science Po, là où elle a obtenu son diplôme. Face aux futurs journalistes, celle qui s’était violemment clashée avec Jean-Luc Mélenchon a livré un discours à cœur ouvert. Ainsi, elle a évoqué ses débuts dans On n’est pas couché, ainsi que la réaction de son père : "Science Po m’a fait grandir, m’a fait oser affronter les autres. (…) Penser contre moi-même m’a permis de dire ‘non’ à mon père qui me rêvait diplomate, avocat, à la rigueur journaliste, mais journaliste de presse écrite, aux USA et au New Yorker. Quand je lui ai expliqué que j’allais faire de la télé, il a levé les yeux au ciel. Quand je lui ai appris que j’allais faire l’émission de Laurent Ruquier, là, je crois que je l’ai totalement achevé", s’est-elle amusée.

Renier ses origines, "une erreur" selon Léa Salamé

Plus encore, Léa Salamé a appris à s’accepter telle qu’elle est. En effet, au micro de Science Po, la chroniqueuse de France 2 a confessé ne pas avoir été toujours très à l’aise avec ses origines et son physique : "Je reste persuadée qu’il faut cultiver sa différence, sa petite musique, sa singularité. On en a marre du conformisme, et ça j’ai mis du temps à le comprendre", a d’abord lâché celle qui confiait avoir "mal au bide" avant chaque enregistrement d'On n'est pas couché avant de poursuivre : "Quand j’avais votre âge, j’ai commencé à la télé à Public Sénat et je me disais mais pourquoi je ne ressemble pas aux autres, pourquoi je ne fais pas française comme les autres, pourquoi je n’ai pas les yeux bleus, pourquoi je ne suis pas plus lisse, plus calibrée, plus formatée pour la télé". "J’avais le sentiment d’être différente et je me suis employée pendant mes premières années professionnelles à gommer ces différences, à gommer mes aspérités, mon orientalité, mes rondeurs", a-t-elle regretté avant de conclure : "C’était une erreur".  

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 déc KATY PERRY @katyperry
    RT @HillaryClinton: Today is the final day to sign up for 2018 health coverage. Go to https://t.co/3Ll40zSLQe and get covered! https://t.co…
    Détails
  • 15 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @Khlocaine_: this is everythannnnng 🙌🏾🌟💓 @kkwbeauty @KimKardashian https://t.co/MMipr5y9xX
    Détails
  • 15 déc Paris Hilton @ParisHilton
    https://t.co/0Xj6aIldtb
    Détails