TV

Les frères Bogdanov de nouveau face à la justice, ils dénoncent ! (EXCLU)

Les frères Bogdanov de nouveau face à la justice, ils dénoncent ! (EXCLU)
(c) Best Image
  • A-
  • A+

Décidément, entre les frères Bogdanov et le CNRS, le torchon brûle. Et pour cause, après avoir été condamné à verser 2000 euros au centre de recherche, les scientifiques se sont de nouveau lancés dans une procédure judiciaire. En exclusivité au micro de Non Stop People, Grichka Bogdanov s’est exprimé sur le sujet.

Ce jeudi 6 août, Non Stop People rapportait les nouvelles péripéties judiciaires d’Igor et Grichka Bogdanov. En cause, un rapport du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) dans lequel les travaux des scientifiques étaient pointés du doigt et plus encore, considérés comme étant "dénués de valeur scientifique". Un affront qui n’a pas manqué d’agacer les deux frères qui avaient de ce fait pris la décision d’attaquer le CNRS afin que le rapport –rédigé de façon anonyme- soit finalement jugé comme "illégal". Et ils ne se sont pas arrêtés là. En effet, Igor et Grichka Bogdanov –pour qui Cyril Hanouna a récemment écrit un tube- avaient demandé une compensation financière d’un montant de 1 239 771 euros ! Une demande qui n’a finalement pas abouti et qui s’est même retourné contre eux ! En effet, les scientifiques avaient été condamnés à verser 2000 euros au CNRS. Dès l’annonce de cette décision, le centre de recherche s’était alors empressé de l’afficher sur les réseaux sociaux. Plus encore, "le CNRS a retweeté des propos diffamants" à l’encontre des frères Bogdanov, comme l’avait raconté Me Ingrind Tordjman, l’avocate des scientifiques, avant d’ajouter : "Mes clients ont donc décidé de saisir à nouveau la justice afin de sanctionner le comportement intolérable du CNRS".

Le CNRS comparé au régime de Vichy et à la RDA

Si de leur côté les principaux intéressés s’étaient faits discrets jusque-là, ils ont finalement accepté de témoigner. En effet, joint par téléphone par la rédaction de Non Stop PeopleGrichka Bogdanov est revenu sur l’affaire, allant jusqu’à comparer les pratiques du CNRS à celles de l’Allemagne de l’époque. Ainsi, selon lui, ils ont agi "selon leur fameuse méthode de Vichy qui consiste à dénoncer de manière anonyme". Plus encore, il a tenu à dénoncer les agissements du centre : "Les méthodes employées par le CNRS sont dignes de la Stasi, qui était la police politique de la RDA de l’époque sur des procédures de délation et de surveillance dont les citoyens sont ignorants… C’est exactement ce qu’ils ont fait. Et ça, c’est inacceptable", s’est-il indigné. Seulement, Grichka –l’oncle de Sasha Bogdanov- a rappelé que la remise en cause de leurs travaux ne les atteint pas du fait qu’ils en connaissent la valeur. De là, il a alors pointé du doigt une "procédure illégale". 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 05 déc Justin Bieber @justinbieber

    Make sure to watch for major tour announcement :) https://t.co/DCWfOMcPQx

    Détails
  • 05 déc KATY PERRY @katyperry

    RT @CoryBooker: The power of the people is greater than the people in power. #standingrock

    Détails
  • 05 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    @kevadamsss Mon frerito j'ai kiffé chaque seconde passée à tes côtés sur scene.J'espere qu'un jour tu tendras la main au prochain.Je t'aime.

    Détails