• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Loana se confie sur la naissance de sa fille Mindy et leur séparation "horrible"

Loana se confie sur la naissance de sa fille Mindy et leur séparation "horrible"
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans un extrait du documentaire "Loana : Une Lofteuse Up and Down", diffusé sur C8 ce jeudi 11 mars, Loana est revenue sur la naissance de sa fille Mindy qu'elle avait décidé de faire adopter. Non Stop People vous en dit plus.

Ces derniers temps, les nouvelles inquiétantes ont été nombreuses concernant Loana. Suite à une overdose de médicaments, l'ancienne star de télé-réalité a été internée en hôpital psychiatrique. Passées par de nombreuses épreuves depuis plusieurs années, Loana qui a remporté la première saison de Loft Story il y a vingt ans, revient sur son parcours tumultueux marqué par des problèmes de santé, sa consommation d’alcool et de drogues, dans le documentaire inédit intitulé "Loana : Une Lofteuse Up and Down", diffusé sur C8 ce jeudi 11 mars. Dans un extrait diffusé sur les réseaux sociaux de la chaîne ce mercredi 10 mars, Loana est revenue sur la naissance de sa fille Mindy, née trois ans avant qu'elle ne se fasse connaître à la télévision. 

"C'est le moment le plus horrible de ma vie"

"Ce n'était pas un enfant désiré, c'était un enfant accidentel, je me suis aperçue que j'étais enceinte à quatre mois et demi. Je voulais avorter et quand j'ai vu l'échographie avec ses petites mains, ses petits pieds, je me suis dit que c'était impossible d'abandonner ce petit être dans mon ventre. J'ai cru, comme toute femme enceinte qui a des hormones en folie, que tout allait s'arranger mais ce n'est pas vrai", a confié Loana qui avait décidé de faire adopter sa fille. "Je l'avais sur mon ventre, je me suis dit qu'il lui fallait un avenir plus serein que ce que j'aurais pu lui apporter, c'est pour ça que je l'ai placée au début en adoption. (...) J'ai entendu ses cris, ses pleurs pendant deux mois, et au bout de deux mois je l'ai enlevée de l'adoption, je l'ai mise en pouponnière, il n'y avait que moi qui pouvait la récupérer", a-t-elle raconté avant d'évoquer comment elle a vécu difficilement cette période : "J'ai laissé ma fille parce que je n'avais pas les moyens de l'élever. Ma mère était partie, mon père, il n'aurait pas pu m'aider. C'est le moment le plus horrible de ma vie, quand j'ai laissé ma fille à la DDASS. J'ai entendu ses cris, ses pleurs pendant plus de deux mois dans ma tête, c'est le truc le plus horrible quand on l'a arrachée de mes mains. Elle pleurait. Ses cris m'ont hantée pendant deux mois, dès que je fermais les yeux, je l'entendais pleurer".

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 12 mai P!nk @Pink
    💞🙏🏼💫😘 Friday! @people https://t.co/GMDq4xcnLM https://t.co/NHL8AaGBbR
    Détails
  • 12 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Issa Doumbia : victime de racisme par un producteur, il se confie https://t.co/Vf0PdFRPoc https://t.co/lRn0JLyV3l
    Détails
  • 12 mai Paris Hilton @ParisHilton
    Catch me at #WSJFUTURE today! I’m about to speak at 1pm PT @WSJ Excited to be in the company of some of the most re… https://t.co/1k0jfeulQb
    Détails