• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Maïtena Biraben pousse un violent coup de gueule contre France Inter ! (Vidéo)

Maïtena Biraben pousse un violent coup de gueule contre France Inter ! (Vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Alors que Maïtena Biraben était l'invitée de Sonia Devillers dans L'instant M, elle a profité de sa venue sur France Inter pour régler ses comptes avec une humoriste de la radio. Non Stop People vous en dit plus.

Depuis que Maïtena Biraben est à la tête du Grand Journal, les audiences ne cessent de baisser. Elles sont notamment passées en dessous de la barre des 600 000, ce qui a valu de nombreuses critiques. Mais, dernièrement, la présentatrice a été vivement moquée à cause de ses propos tenus pendant l'émission sur le Front National. Elle a encensé le parti de nombreuses fois : "Vous savez que ces propos, les propos de la vérité sont souvent tenus et incarnés par le Front national aujourd’hui. Rarement par le Parti socialiste. (…) C’est le premier parti de France. (…) Les Français se reconnaissent dans ce discours de vérité qui est tenu par le Front national".

Si elle refuse de s'excuser, certains journalistes se sont empressés de descendre Maïtena Biraben. Jean-Michel Aphatie, qui travaillait auparavant sur le Grand Journal, a notamment déclaré dans une tribune publiée sur son blog : "L’ani­ma­trice du Grand Jour­nal ne paraît saisir ni la gravité de ce débat, ni la fragi­lité de sa situa­tion (...) Faute de regrets clairs de la part de l’ani­ma­trice, tout paraît brouillé : l’image de Maïtena Bira­ben, celle de l’émis­sion, celle de la chaîne. Et quand l’image est brouillée à la télé­vi­sion, c’est quand même très mauvais signe".

"Que faut-il faire pour ne pas essuyer votre mépris ?"

Invitée sur France Inter pour parler de son actualité et des audiences du Grand Journal, Maïtena Biraben, qui a été moquée dès sa première émission, a fait quelques révélations sur son embauche. Elle a en effet révélé qu'au départ, l'animatrice était contre sa participation à l'émission de Canal +. Elle voulait en effet proposer un nouveau projet. Si l'idée a finalement été abandonnée, elle a tout de même accepté de présenter le Grand Journal, ce qui lui a valu d'être une des animatrices les plus critiquées de cette rentrée. Outre les attaques venant de personnalités comme Enora Malagré, des humoristes s'en prennent aussi à la jolie blonde.

Charline Vanhoenacker, qui officie sur France Inter s'en était vivement prise aux qualités d'intervieweuse de Maïtenan Biraben : "J’ai regardé la télé pour me faire une idée, et Maïtena Biraben était bien l’invitée de Manuel Valls au Grand Journal. Une émission tellement impertinente que Vladimir Poutine a demandé à être invité. [...] Maïtena Biraben a déclaré qu'elle veut faire une émission polie et avec le sourire, c'est parfait après tout, on ne demande rien de plus aux domestiques !". Les propos utilisés par Charline Vanhoenacker ont profondément énervé Maïtena Biraben qui a donc profité de sa venue à France Inter pour régler ses comptes : "J'ai grandi face au mépris et aux donneurs de leçons. Je voulais venir ici, avec vous, à France Inter, parce que vous bossez bien mais aussi parce que c'est ici qu'il y a eu la plus grande expression du mépris. Quand Charline Vanhoenacker a parlé de 'domestique', c'est la plus grande expression de mépris. Je parle pour tous les salariés de canal et de iTELE : que faut-il faire pour ne pas essuyer votre mépris ? Il faut démissionner ? Nous ne le ferons pas !".
 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc Shakira @shakira
    Felicitaciones Dayana de Barranquilla por tu medalla de Oro en el campeonato Suramericano de Patinaje y a Ricardo d… https://t.co/i1iaZk5rqM
    Détails
  • 17 déc Kev Adams @kevadamsss
    RT @C8TV: "Je vis un moment hallucinant !" - Le documentaire inédit, @kevadamsss​ intime : le fan devenu phénomène, c'est mardi soir à 21h…
    Détails
  • 17 déc Kev Adams @kevadamsss
    @nikosaliagas @PalaisdesGlaces Merci 🙌
    Détails