• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Marc Veyrat en dépression après la perte de son étoile, il a pensé au suicide

Marc Veyrat en dépression après la perte de son étoile, il a pensé au suicide
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans une interview accordée à nos confrères du Point, le lundi 24 juin, Marc Veyrat a reconnu avoir envisagé le pire suite à la perte de son étoile pour son établissement La Maison des Bois. Le chef avait songé mettre fin à ses jours. Non Stop People vous en dit plus.

Le 21 janvier dernier, lors de l’annonce du Guide Michelin 2019, Marc Veyrat apprenait que son restaurant La Maison des Bois, en Haute-Savoie, avait perdu sa troisième étoile. Dans un communiqué, le chef étoilé faisait part de sa tristesse. "Je reste terriblement déçu, dans l’incompréhension totale et injuste de cette destitution de la troisième étoile du Guide Michelin. Je reste combatif et présent dans ma cuisine avec mon équipe", écrivait Marc Veyrat. Un coup dur qui l’avait fait chuter dans une longue dépression. Interrogé par nos confrères du Point, le lundi 24 juin, il s’est confié sur cette douloureuse épreuve. Et révèle avoir pensé au suicide.

Marc Veyrat, "à bout"

S’il sort aujourd’hui du silence, ce n’est pas sans peine. "Je n’osais pas prendre la parole, mais là, ça me paraît vital aujourd’hui. Je suis mal à l’aise face au virage qu’a pris le Michelin", avoue Marc Veyrat. Selon lui, il aurait été victime d’un coup de "buzz". Le chef de 69 ans avoue qu’il ne digèrera « jamais » cette déception. Il ajoute : "je suis en dépression depuis le 20 janvier. J’ai l’impression que mes parents sont morts une deuxième fois. Vous imaginez la honte que j’éprouve : je suis le seul chef de l’histoire à avoir décroché une troisième étoile et l’avoir perdue l’année suivante". Un constat qui le hante. "Je suis à bout, j’ai du mal à dormir, je ne mange quasiment plus, je pleure, je fais des malaises. J’ai dû faire une cure pour me soigner et je prends des médicaments. J’ai eu des idées noires. J’ai envisagé le pire. Ça m’est passé par la tête à plusieurs reprises. J'ai voulu rejoindre mon copain Bernard Loiseau là-haut (mort en 2003, ndlr). Ma compagne a eu peur, elle a caché mes cachets, mes fusils de chasse… Si je suis encore là, c'est grâce à elle et au soutien de mes quatre enfants", avoue Marc Veyrat.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Grey's Anatomy : Alex Karev sur la touche, son remplaçant a été trouvé https://t.co/1lFAtrYOc8 https://t.co/YAVGOoiv3D
    Détails
  • 21 oct Non Stop People @NonStopPeople
    [VIDEO] #Morandinilive Pourquoi "La France a un incroyable talent" marche, Marianne James répond… https://t.co/12awRthBNH
    Détails
  • 21 oct Non Stop People @NonStopPeople
    [VIDEO] #Morandinilive Laurent Weil défend la corrida : "C'est l’école de la vie" https://t.co/KQAGkmXJR1 https://t.co/Sjq8VAa2Zf
    Détails