TV

Marie-Claude Pietragalla, assignée en justice elle réplique sur Twitter !

Marie-Claude Pietragalla, assignée en justice elle réplique sur Twitter !
(c) Maxppp
  • A-
  • A+

Alors que la mairie de Bagnolet a décidé de faire expulser Marie-Claude Pietragalla et sa troupe d’un local qu’ils occupent depuis 2014, la danseuse a décidé de répliquer. Sur son compte Twitter, Marie-Claude Pietragalla a donné sa version des faits. Non Stop People vous en dit plus.

Jurée dans l’émission Danse avec les stars depuis son lancement, la danseuse Marie-Claude Pietragalla semble être en mauvaise posture ces derniers temps. La danseuse était entrée en conflit avec des habitants de Bagnolet en 2014. Ces derniers accusaient la mairie de la ville de louer à Marie-Claude Pietragalla des locaux proches d’écoles maternelles à des prix très bas alors que l’établissement scolaire de la ville manquait de place. Mais dernièrement, c’est la mairie de Bagnolet qui s’en est pris directement à la danseuse et à sa troupe. Selon Jean-Marc Morandini, la mairie de Bagnolet "a demandé à la justice de faire sortir Mme Pietragalla". L’avocat de la municipalité accuse la jeune femme "d’occupation illicite".

Mais si Marie-Claude Pietragalla avait jusqu’au 30 juin pour quitter les locaux avec sa troupe, il semblerait que la danseuse refuse tout simplement de quitter les lieux comme a pu le constater un huissier qui s’est déplacé sur place le 15 juillet dernier. Face aux attaques, Marie-Claude Pietragalla a décidé de répliquer.

200 000 euros investis dans le local

C’est sur son compte Twitter que la danseuse a donné sa réponse. Dans un long communiqué, elle explique que sa troupe occupe les lieux de façon tout à fait légale : "La compagnie occupe des lieux en toute légalité en application du statut des baux commerciaux. Le maire de Bagnolet prétend que la compagnie occupe les lieux sans droits ni titres depuis le 7 septembre 2014, ce qui est parfaitement erroné (...)  Il s'agit au contraire d'un bail commercial qui a pris effet en 2008 pour venir à échéance neuf ans plus tard soit en 2017".

Face à l’intransigeance de la mairie, la danseuse étoile se montre très choquée : "Cet acte démontre le mépris que le nouveau maire porte à la culture et à la danse en particulier. Cette tentative de suppression de l’outil de travail de la compagnie montre la volonté de nuire à son activité (...) La compagnie a réhabilité ce local laissé à l’abandon en 2008 en investissant sur ses fonds propres à hauteur de 200 000 euros (...) Il est de notre devoir d’artiste d’alerter sur le comportement irrespectueux et violent de la politique d’une ville et de son maire".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 08 déc Shakira @shakira

    #Chantaje es el video en español que más rápido ha alcanzado los 100M de visitas y ser certificado por @vevo https://t.co/hF1MESxQUR ShakHQ

    Détails
  • 08 déc Shakira @shakira

    #Chantaje is the fastest ever Spanish video to reach 100m views and become @Vevo Certified! https://t.co/hF1MESxQUR ShakHQ

    Détails
  • 08 déc Bruno Mars @BrunoMars

    @gucci1017 😎

    Détails