• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Mark Zuckerberg victime d’une mauvaise blague

Mark Zuckerberg victime d’une mauvaise blague
  • A-
  • A+

Le co-fondateur de Facebook Mark Zuckerberg a été victime d'un canular de mauvais goût, le week-end dernier. Il a été annoncé mort par "Global Associated News", un site qui s'est fait une spécialité d'annoncer la mort de célébrités pour faire le buzz. Histoire de gagner de l’argent. Salement.

Nouvelle rumeur glauque lancée par « Global Associated News », le week-end dernier. Le site internet a annoncé la mort de Mark Zuckerberg, le co-fondateur de Facebook. « Mark Zuckerberg est mort dans un accident de la route, survenu sur la Route 80 entre Morristown et Roswell. Il a été déclaré mort sur place par les médecins présents sur le lieu du drame et a été identifié grâce à sa carte d'identité, qu'il portait sur lui. L'alcool et la drogue ne seraient pas en cause concernant l'accident », pouvait-on lire sur « Global Associated News ». Le site internet a poussé la mauvaise blague très loin, en ajoutant que « Mark Zuckerberg avait perdu le contrôle d'une voiture prêtée par un ami ». « Le véhicule a effectué plusieurs tonneaux, tuant Mark Zuckerberg sur le coup... Les examens toxicologiques devront déterminer s'il conduisait sous influence de drogue ou d'alcool, mais les premiers éléments indiquent que ce n'était pas le cas. Les causes de l'accident seraient dues à l'état de la route ».

Tout ça n'est que mensonge. « Global Associated News » est coutumier du fait. Le site internet avait déjà annoncé la mort de Jackie Chan, Morgan Freeman, Reese Witherspoon, Bill Cosby, Robert Pattinson, Denzel Washington, Adele, Justin Bieber et Lady Gaga. Objectif pour le site : faire parler de lui, créer le buzz sur les réseaux sociaux, et donc, indirectement, gagner de l'argent. « En faisant ces fausses annonces, un site internet de ce genre peut facilement gagner des dizaines de milliers de dollars en seulement quelques jours. Le danger, c’est qu’une personne qui va simplement regarder les titres, rapidement, et qui ne va lire que les deux-trois premières lignes de l’histoire, va probablement croire qu’il s’agit d’une véritable information, et non d’un fake », a expliqué Tim Stevens, un spécialiste de la communication Outre-Atlantique.

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 28 avr Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @MaitreGims: Merci infiniment pour ton soutien mon fréro @Cyrilhanouna t'es l'meilleur, merci également @gillesverdez et toute l'équipe…
    Détails
  • 28 avr Non Stop People @NonStopPeople
    #TPMP1000 : @EnoraMofficiel en larmes, elle évoque ses débuts dans l'émission https://t.co/WZaIZdKheY https://t.co/s1qwbw2eiJ
    Détails
  • 28 avr Non Stop People @NonStopPeople
    .@bouchrabenosman évoque sa rencontre avec @DebbouzeJamel https://t.co/ElkGuV7Ptz https://t.co/NwwHj0WAL8
    Détails