• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Mathilday May : ce complexe qui l'a suivie pendant des années

Mathilday May : ce complexe qui l'a suivie pendant des années
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce jeudi 30 janvier, l'actrice Mathilda May était l'invitée de l'émission "C à Vous" sur France 5. Au détour de la conversation, elle a révélé un grand complexe. Non Stop People vous en dit plus.

Mathilda May était une actrice star dans les années 80. En 1988, elle joue aux côtés d'Yves Montand dans "Trois places pour le 26". Dans "Naked Tango", un film sorti en 1991 elle joue une danseuse de tango incendiaire. Ancienne danseuse, Mathilday May a une présence qui impose et séduit ses partenaires par son aisance à jouer, danser et chanter en même temps comme le prouve l'extrait d'une interview d'Yves Montand diffusée ce jeudi 30 janvier dans l'émission "C à Vous". Et pourtant, Mathilda May a du mal à y croire.

Elle ne s'est jamais considérée comme "canon"

Face à l'animatrice Anne-Elisabeth Lemoine, elle a du mal à cacher sa surprise. "Je n'avais jamais vu cette interview". Quand Anne-Elisabeth Lemoine la compare à un sex-symbol "à un canon" elle n'en croit pas un mot. A l'époque "j'étais très complexée" avoue Mathilda May. "Je ne me suis jamais vue comme ça", ajoute l'invitée. "Si toutes les femmes belles se savaient belles", continue Mathilda May, "elles seraient odieuses" finit Anne-Elisabeth Lemoine dans un fou-rire. "Pendant toute mon enfance, j'ai toujours entendu dire que ce que je faisais, ce n'était jamais assez bien. Alors être acceptée dans le monde du cinéma, c'était déjà hallucinant", ajoute la metteuse en scène.

Aujourd'hui, Mathilday May est auteure et metteuse en scène. Elle produit du théâtre muet. Elle a écrit trois spectacles dont le dernier peut choquer car on y voit "beaucoup de fluides" et "des gens vomir".  Vous voilà prévenus !

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
Les plus lus
Top people

The best of vidéo people