• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Mélissa Theuriau se confie sur le traumatisme de son enfance, "Ça a été d'une grande violence"

Mélissa Theuriau se confie sur le traumatisme de son enfance, "Ça a été d'une grande violence"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Tout souri à Mélissa Theuriau. Pourtant, la journaliste est revenue sur un des traumatismes de son enfance dans les colonnes du Psychologie Magazine. Elle explique avoir souffert d’isolement alors qu’elle était au collègue.

Mélissa Theuriau fait partie des personnalités françaises à l’incroyable success story. La journaliste a pourtant vécu une période assez difficile durant son adolescence. Alors qu’elle se trouve au collège, ses amis ont décidé, du jour au lendemain, de la mettre « en quarantaine ». Elle s’est retrouvée seule et en a énormément souffert. « Ça a été d'une grande violence. Le harcè­le­ment scolaire, on commence à en parler aujourd’­hui dans les médias et dans les films. C’est bien parce que ça a long­temps été tabou. Même moi qui vivais dans une famille extrêmement ouverte, je me suis tue. Parce que j'avais honte, je ne voulais pas inquiéter mes parents ou qu'ils se sentent obligés de me défendre »

Pour échapper à ses bourreaux, Mélissa Theuriau simule une crise d’appendicite. « Je me suis faite hospitaliser pour une appendicite que je n'avais pas ! Après l'opération, quand le chirurgien a constaté que je n'avais rien, il a conseillé à mes parents de discuter avec moi. » L’isolement a été très difficile pour la femme de Jamel Debbouze, avec qui elle a aujourd’hui deux enfants.

Un traumatisme qui forge

« Ma mère a été formidable : le temps de l'hospitalisation, elle m'a inscrite dans un nouveau collège pour que je n'aie pas à remettre les pieds dans l'autre. Et là, la vie est devenue belle ». Aujourd’hui, Mélissa Theuriau qui a l’habitude de rencontrer des personnes en difficulté pour ses reportages, utilise cette mauvaise expérience. « Cette expé­rience explique mon goût pour la gentillesse (…) Parce que je connais la force de la méchan­ceté, celle qui vous tombe dessus sans raison et qui vous donne le senti­ment de n’être plus rien du tout. » Epanouie, la journaliste qui est également à l’affiche du film de Jamel Debbouze « Pourquoi je n’ai pas mangé mon père » n’a plus à se soucier de l’isolement ou d’être mise en quarantaine. Bien au contraire, Mélissa Theuriau incarne aujourd’hui un modèle de réussite !

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 déc Rihanna @rihanna
    shade: PMS comin at ya next Tuesday!! Dec 26. #MATTEMOISELLE @fentybeauty https://t.co/y7UfwbWTMG
    Détails
  • 18 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Encore pleins de doss ! 👍🏻👍🏻👍🏻👍🏻❤❤❤❤ ▶️ c est que du kif !!
    Détails
  • 18 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    À venir ▶️ entrée de ouf de @CDechavanne 👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻🎉🎉🎉🎉
    Détails