• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Michel Cymes : Son coup de gueule contre les Français et l'oubli des gestes barrières

Michel Cymes : Son coup de gueule contre les Français et l'oubli des gestes barrières
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce lundi 26 avril, Michel Cymes était présent sur le plateau de "C à vous", diffusé sur France 5. L'occasion pour le médecin de pousser un violent coup de gueule contre les Français qui ne respectent pas les gestes barrières et notamment les fêtards. Non Stop People vous en dit plus.

Depuis plus d'un an, le monde vit au rythme de la pandémie de coronavirus. Entre libertés personnelles restreintes et gestes barrières à adopter, cette "nouvelle normalité" est particulièrement difficile à gérer. Malgré tout, la situation reste alarmante et les hôpitaux sont saturés. La France a atteint la triste barre des 100 000 morts liés au coronavirus dans les hôpitaux et les Ehpad. Malheureusement, des fêtes clandestines ne cessent de voir le jour et celle organisée, ce dimanche 25 avril, au milieu du parc des Buttes-Chaumont, à Paris, a fait grand bruit. Michel Cymes était convié sur le plateau de "C à vous", ce lundi 26 avril, et en a profité pour pousser un violent coup de gueule contre ces Français qui ne respectent pas les gestes barrières pendant que des médecins se battent sans relâche pour sauver des vies.

"Ça fait un an qu’ils se battent"

Après la diffusion d'une interview d'un des fêtards qui a participé à ce regroupement en expliquant que ça lui avait "remonté le moral", Michel Cymes est sorti de ses gonds. "On a tous été jeunes, on peut tous comprendre qu’on en ait marre et qu’on ait envie de se retrouver entre potes. Mais quand j’entends 'Ça nous remonte le moral', je voudrais qu’ils se mettent à la place de tous ceux qui sont dans les services de réanimation. Je parle des soignants qui n’en peuvent plus, qui sont au bout du rouleau. Ça fait un an qu’ils se battent, ils sont crevés et ils voient des jeunes dire : 'Ça remonte le moral'. Ça ne remonte pas le moral de tout le monde, non", a déploré le médecin.

"c’est grave, on peut encore en mourir"

Pour lui, il est clair que de nombreuses personnes dédramatisent la situation en pensant que le coronavirus n'est pas si dangereux... En colère, il a poursuivi : "À part ceux qui ont autour d’eux des personnes qui sont malades, les gens ont l’impression qu’il fait beau, qu’on peut ressortir. Il n’y a plus de menace du virus." Et d'ajouter : "Les gens ont l’impression que ce n’est pas si grave que ça. Ben si, c’est grave, on peut encore en mourir. Il y a eu 100 000 morts en France et ça va encore augmenter. Je crois qu’il y a un vrai relâchement moral parce qu’on en a marre."

Si un allègement des mesures sanitaires instaurées par le gouvernement se dessine peu à peu, Michel Cymes déplore également cette situation et l'a fait savoir sur le plateau de "C à vous". "Je veux bien qu’on ouvre toutes les portes et pourquoi pas déplacer le couvre-feu à 20h", a-t-il commencé avant de pointer du doigt les décisions du gouvernement : "Je crois savoir que les gens qui viennent d’Argentine ou du Brésil et qui sont obligés d’être en confinement ont le droit de sortir de 10h à midi. Ça veut dire quoi ? Que de 10h à midi il n’y a plus de virus ? […] Soit on fait les choses à fond, soit on ne les fait pas." Une conclusion amère partagée par de nombreux médecins.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 mai Non Stop People @NonStopPeople
    Prince Harry : ses lourdes révélations sur la famille royale https://t.co/qpjtaTSOCk https://t.co/CG1rJbQJiQ
    Détails
  • 14 mai Non Stop People @NonStopPeople
    TPMP : Benjamin Castaldi positif au Covid-19 https://t.co/bldMRcrOID https://t.co/JxVT13NiDB
    Détails
  • 14 mai Non Stop People @NonStopPeople
    The Voice 2021 : un candidat est le petit-fils d'un célèbre chanteur https://t.co/PC4fwMe6Gk https://t.co/QQlaLcQhCu
    Détails