• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Michel Hazanavicius défend l'exception culturelle

Michel Hazanavicius défend l'exception culturelle
  • A-
  • A+
Partager Google+

Michel Hazanavicius s’est confié au micro d’Europe 1 au sujet des propos déclarés par le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. Ce dernier avait vivement critiqué la volonté de la France d’exclure le secteur audiovisuel des négociations commerciales avec les Etats-Unis.

Michel Hazanavicius, oscarisé pour son film « The Artist », a tenu à défendre l’exception culturelle au micro d’Europe 1. En effet, le réalisateur n’a pas apprécié les propos de José Manuel Barroso, président de la Commission européenne. Ce dernier avait vivement critiqué la volonté de la France d’exclure le secteur audiovisuel des négociations commerciales avec les Etats-Unis et avait déclaré : « Cela fait partie de ce programme anti-mondialisation que je considère comme totalement réactionnaire ».

Michel Hazanavicius a alors voulu réagir et à déclarer : « Je trouve les propos de Barroso navrants, pas à son honneur. C'est révélateur de ces personnes qui ne sont pas élues et gouvernent l'Europe avec beaucoup d'arrogance et de suffisance. Pour avoir rencontré plusieurs fois les commissaires européens, la gouvernance de l'Europe est un problème profond. Cette manière de travailler seul sans écouter personne fait qu'il y a des dogmes européens mais pas de politique européenne ».

Le réalisateur a ensuite ajouté : « La culture est l'une des rares industries qui va bien. On crée du lien social, on est une définition de l'Europe, bien plus noble que Barroso. Il ne faut pas nous couper les pattes, plaide le président des Acteurs Réalisateurs et Producteurs. Il serait très compliqué pour nous d'être compétitif dans un marché dérégulé. Les américains peuvent faire un film à 100 millions de dollars, puisqu'ils le vendent ensuite à la terre entière. Nous, notre marché, c'est la France. Si on supprime l'exception culturelle, on ne mourra pas, mais on aura un cinéma qui se sclérosera, comme cela s'est passé en Italie», prédit-il. La solution pour préserver le cinéma français serait d'élargir le financement des films aux fournisseurs d'accès à Internet, explique Hazanavicius. Mais la Commission est réticente à cette idée. Et d'ajouter: «On ne veut pas être un jeton sur une table de poker. »

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 22 juin Paris Hilton @ParisHilton
    RT @JustJared: .@ParisHilton shined on the pink carpet while launching her new @Boohoo collection! https://t.co/OjaVScZ9Dq
    Détails
  • 22 juin Shakira 🤫 @shakira
    Friends forever! ShakHQ #ShakiraZurich https://t.co/oCVM9MQZQD
    Détails
  • 22 juin Non Stop People @NonStopPeople
    RT @NonStopPeople: Bertrand Cantat doit-il mettre un terme à sa carrière ?
    Détails