• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Michel Onfray : pourquoi il défend le magazine Valeurs Actuelles

Michel Onfray : pourquoi il défend le magazine Valeurs Actuelles
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le magazine "Valeurs Actuelles" est pointé du doigt depuis plusieurs jours maintenant. La raison ? Une publication qui représentait la députée Danièle Obono en tant qu'esclave. Invité sur LCI ce vendredi 4 septembre, Michel Onfray a défendu le titre.

Cela fait plusieurs années que "Valeurs Actuelles" est au coeur de nombreuses polémiques. Depuis le 27 août dernier, le magazine se retrouve une nouvelle fois au coeur de nombreux débats après la représentation de la députée La France Insoumise, Danièle Obono en esclave, avec des chaînes autour du cou. Sur Twitter, la principale intéressée a rapidement réagi, qualifiant la publication comme étant "une merde raciste dans un torchon". Malgré la tempête médiatique, le titre de presse peut compter sur le soutien infaillible de l'écrivain Michel Onfray.

Invité ce vendredi 4 septembre dans la matinale d'Elizabeth Martichoux sur LCI, il a défendu "Valeurs Actuelles" en prônant "la liberté d'expression". "La liberté d'expression et la liberté de la presse comprennent la liberté de faire de l'ironie dans une fiction de 'Valeurs actuelles'. Mais vous avez vu comment ça fonctionne ? Je pense que c'est une fiction et qu'on a le droit à la fiction. Moi, je défends la liberté de la presse mais pas seulement de la presse de gauche !".
Il déclare ensuite que selon lui, la presse a le droit de dire "ce qu'elle veut, sauf de temps en temps où il y a des choses qu'on ne peut pas faire ou ne pas dire".

"c'est une fiction !"

Interloquée par cette remarque, Elizabeth Martichoux lui a demandé s'il avait des "relents de racisme dans le texte et dans l'iconographie de Danièle Obono". Ce à quoi Michel Onfray qui a récemment critiqué le patron de LCI a répondu : "Quand avec Stéphane Simon on publie 'Front Populaire', j'ai quatre pages dans 'Charlie hebdo' pour dire que je suis un fasciste, que je suis un type d'extrême-droite. Moi, je n'ai pas porté plainte ! Je n'ai pas eu un tweet du président de la République. Vous avez le droit à la fiction ! C'est une fiction ! On ne sait plus aujourd'hui faire la part de la fiction, de l'humour, de l'ironie. On n'est plus au pays de Voltaire ! Ce n'est plus possible".

Par J.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 28 oct Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @BalanceTonPost: Ce soir pour la spéciale #BalanceTonPost en direct à 19h40, nous allons débriefer les annonces d'Emmanuel Macron ! Méd…
    Détails
  • 28 oct Non Stop People @NonStopPeople
    LFAUIT : pourquoi Eric Antoine était au bord des larmes en évoquant ses enfants https://t.co/8enBRcfgpn https://t.co/RGWKIeu2Qu
    Détails
  • 28 oct La Fouine @lafouine78
    RT @booska_p: .@lafouine78 adopte la drill dans son nouveau morceau https://t.co/Nu4skeBU6X
    Détails