• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Miss France 2021 : la Miss virée pour des photos nues accuse le comité de harcèlement

Miss France 2021 : la Miss virée pour des photos nues accuse le comité de harcèlement
(c) capture d'écran Instagram
  • A-
  • A+
Partager Google+

Après s’être fait évincer du concours de Miss France 2021 pour des photos dénudées, Anastasia Salvi a fait de graves accusations à l’encontre du comité, l’accusant de harcèlement. Non Stop People vous donne plus de précisions.

Le 4 octobre 2020, les portes du concours Miss France 2021 s’ouvrent pour Anastasia Salvi. Élue Miss Franche Comté 2020, la jeune femme est aux anges. Mais son bonheur ne dure pas vu que deux jours plus tard, Anastasia Salvi annonce sa démission. "Je m’adresse à vous aujourd’hui pour une annonce importante. Je ne pourrai malheureusement pas poursuivre l’aventure Miss Franche Comté. Je tiens à présenter mes excuses à vous, qui avez voté pour moi et qui étiez peut-être dans la salle ce dimanche. Vous ne comprendrez peut-être pas cette décision mais tout comme moi, je vous demande de soutenir celle qui me succédera", écrit Anastasia Salvi sur son compte Instagram sans préciser la raison de son retrait. C’est en fait à cause de photos dénudées que la joie brune a été forcée de se retirer.

"J’étais effondrée, avec le sentiment d’avoir été trahie"

Interrogée par "L’Est Républicain", celle qui aurait dû représenter la Franche Comté en décembre prochain a fait de graves accusations à l’encontre du comité Miss France. "Tout a commencé quand Anne-Laure Vouillot (la déléguée régionale de Franche-Comté de l’organisation Miss France, ndlr) m’a envoyé un texto lundi soir. Coïncidence, nous étions en train de regarder en famille le reportage que France 3 m’avait consacré. Dans le SMS, il y avait la photo que j'avais faite pour un concours de coiffure en 2017, avec cette exclamation : c’est quoi ça ? !", raconte Anastasia Salvi à nos confrères. La jeune femme a ensuite expliqué que son message posté sur Instagram pour annoncer sa démission avait été rédigé par le comité. "On m'a adressé un texte à publier sur internet. Si je voulais le modifier, je devais le faire valider. Je l'ai passé tel quel. J'étais effondrée, avec le sentiment d'avoir été trahie", explique-t-elle. Dans les pages de "L’Est Républicain", Anastasia Salvi accuse aussi le comité de l’avoir "harcelée" pour récupérer son écharpe et les nombreux cadeaux reçus. De lourdes révélations qui ne devraient pas enchanter Sylvie Tellier et ses équipes.

Par Matilde A.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
Les plus lus
Top people

The best of vidéo people