• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Miss France 2021 : Miss Champagne Ardenne dénonce des "trucages", Sylvie Tellier lui répond

Miss France 2021 : Miss Champagne Ardenne dénonce des "trucages", Sylvie Tellier lui répond
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans un interview accordée à L'est éclair, Gwenegann Saillard, Miss Champagne-Ardenne 2020 critique vivement l'organisation du concours Miss France. Au lendemain de l'édition 2021, la jeune femme qui n'a pas dépassé l'étape du "top 15" dénonce une cérémonie où "tout semblait être calculé". Face à ces graves accusations, Sylvie Tellier, présidente du comité Miss France, est sortie du silence.

L'élection de Miss France 2021 qui se tenait ce samedi 19 décembre 2020, a conduit au sacre d'Amandine Petit qui portait l'écharpe de Miss Normandie. Au lendemain de cette soirée controversée, voilà que Gwenegann Saillard qui représentait la région Champagne-Ardenne vient jeter un pavé dans la mare. Eliminée avant d'atteindre le top 15, la jeune femme critique l'organisation du concours et dénonce le fait que certaines prétendantes ont été favorisées.

Miss Champagne Ardenne flingue l'organisation de Miss France

Dans une interview accordée au journal L'est éclair, Gwenegann Saillard a assuré que ses proches étaient dans une "grande incompréhension" après son échec : "Tous sont restés bouche bée devant le fait que je ne sois pas sélectionnée pour le top 15. Très vite, j'ai pu constater que les candidates ne sont pas sur un pied d'égalité. Tout dépend de la région qu'elles représentent". Selon la jeune femme, "les filles qui dépendent d'un petit comité sont réduites à un rôle de figuration" : "C'est vrai pour la Champagne-Ardenne mais aussi pour l'Auvergne ou le Limousin, dont on se fout !" a-t-elle déploré.

La reine de beauté assure que certaines filles "ont bénéficié d'une grande visibilité" tandis que "d'autres n'en avaient eu aucune" : "A l'opposé, d'autres candidates sont favorisées, les filles du Nord et du Sud. A plusieurs reprises, j'ai eu le sentiment d'être mise à l'écart. Du coup, j'ai eu plusieurs coups de mou, de blues". 

La jeune femme de 21 ans originaire de Troyes explique que "au moment de répéter les chorégraphies", "tout semblait être calculé" : "L'ordre de passage pendant le défilé en maillot de bain est également important : les téléspectateurs se focalisent généralement sur celles qui passent en premier. L'élection semble donc orientée. Il est faux de dire qu'elle se joue le soir même", a-t-elle ajouté avant de s'exprimer au sujet d'une rumeur : "Le comité Miss France voulait terminer la compétition par un face-à-face entre deux blondes aux yeux bleus". 

Sylvie Tellier lui répond

Face à ces accusations, Sylvie Tellier qui est présidente du comité Miss France a pris la parole auprès de nos confrères de Télé Loisirs : "Cela ne tient pas : la Bretagne est une grosse région, pourtant elle n'est pas dans le Top 15. Pas plus que le Nord-Pas-de-Calais. En revanche, le Limousin - que Gwenegann cite par ailleurs - est dans le Top 15. Le Limousin qui, l'année de l'élection de Vaimalama Chaves, était dans le Top 5 ! Son argumentaire ne tient donc pas" a-t-elle analysé.  

"Sa déception est normale. Mais j'aurais quand même préféré qu'elle s'insurge plutôt contre ce qu'il s'est passé samedi soir pour April Benayoum, plutôt que pour ça…" a ajouté l'ancienne Miss France. 

Par E.S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 08 mar Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @TPMP: 🚨Événement🚨 Au cœur de l'affaire de sorcellerie qui touche la télé-réalité, Carla Moreau sera ce soir en exclusivité dans #TPMP…
    Détails
  • 08 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Marion Rousse : enceinte, elle dévoile son baby bump et annonce une bonne nouvelle https://t.co/0xGDHjPRRH https://t.co/F9XspwuzhB
    Détails
  • 08 mar sophia aram @SophiaAram
    ✍️✍🏻✍🏼✍🏽✍🏾✍🏿✍️✍🏻✍🏼✍🏽✍🏾✍🏿✍️✍🏻✍🏼✍🏽✍🏾✍🏿✍️✍🏻✍🏼✍🏽✍🏾✍🏿✍️✍🏻✍🏼✍🏽✍🏾✍🏿 50 nuances de racisme au coeur d'une polémique sur la… https://t.co/C4Y4qFTx30
    Détails