• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Miss France truqué ? Une autre candidate balance à son tour !

Miss France truqué ? Une autre candidate balance à son tour !
  • A-
  • A+
Partager Google+

Après Gwenegann Saillard, Miss Champagne-Ardenne, c'est au tour de Diane Febvay, Miss Lorraine 2021 d'accuser de comité de Miss France d'orienter l'élection. Découvrez ses révélations avec Non Stop People.

L'élection de Miss France est-elle truquée ? À l’approche du concours de beauté qui s’est tenu le 19 décembre 2020 au Puy-du-Fou, d’anciennes candidates ont accusé le comité de tricherie. Après le sacre d’Amandine Petit, les langues continuent de se délier. Diane Febvay, Miss Lorraine 2021 a apporté son soutien à Gwenegann Saillard, Miss Champagne-Ardenne, après qu’elle ait reproché au comité de favoriser certaines jeunes femmes pendant la préparation au concours. Si "on ne dit pas que le concours est truqué", la Miss de 19 ans estime qu’il est "simplement orienté", dans sa story Instagram du 23 décembre 2020. À la question posée par un internaute : "Tu pensais être dans les 15 finalistes ?", la jolie brune a ironisé : "Non, après ce n’est pas comme si deux jours avant l’élection on fait un chignon en douce… chignon… pour les filles du top 5".

Avant de poursuivre : "Quand je dis que le concours est orienté, c'est au niveau des chorégraphies, du temps de passage, des coiffeurs... Il y a plein d'exemples. On sent vite qu'on n'est pas forcément dans leurs favorites". De son côté, Gwenegann Saillard avait expliqué dans les colonnes de L’Est Éclair que ses proches étaient dans une "grande incompréhension" après son échec. "Tous sont restés bouche bée devant le fait que je ne sois pas sélectionnée pour le top 15. Très vite, j'ai pu constater que les candidates ne sont pas sur un pied d'égalité. Tout dépend de la région qu'elles représentent. Les filles qui dépendent d'un petit comité sont réduites à un rôle de figuration", a-t-elle avancé.

Sylvie Tellier répond aux accusations 

Avant de déplorer : "C'est vrai pour la Champagne-Ardenne, mais aussi pour l'Auvergne ou le Limousin, dont on se fout !" Toujours selon elle, certaines candidates "ont bénéficié d'une grande visibilité" tandis que "d'autres n'en avaient eu aucune". De quoi agacer Sylvie Tellier qui a réagi auprès de nos confrères de Télé Loisirs : "Cela ne tient pas : la Bretagne est une grosse région, pourtant elle n'est pas dans le Top 15. Pas plus que le Nord-Pas-de-Calais. En revanche, le Limousin - que Gwenegann cite par ailleurs - est dans le Top 15. Le Limousin qui, l'année de l'élection de Vaimalama Chaves, était dans le Top 5 ! Son argumentaire ne tient donc pas". Et de conclure : "Sa déception est normale. Mais j'aurais quand même préféré qu'elle s'insurge plutôt contre ce qu'il s'est passé samedi soir pour April Benayoum, plutôt que pour ça…".

 

Par C.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Vianney : ses rares confidences sur son enfance https://t.co/DXS0C6ly6j https://t.co/qBkVtn37kJ
    Détails
  • 21 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Patrick Bruel : son généreux geste pour les soignants https://t.co/aCgPhmBCIW https://t.co/99Mwt6tFGz
    Détails
  • 21 avr Paris Hilton @ParisHilton
    11:11 - #MakeAWish ⚡️🚀🌙💫
    Détails