• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Morandini Live : "C’est Sylvie Vartan qui a décidé de céder sa part de la maison à David" (vidéo)

Morandini Live : "C’est Sylvie Vartan qui a décidé de céder sa part de la maison à David" (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Alors que la bataille judiciaire et médiatique autour du testament de Johnny Hallyday bat son plein, Sylvie Vartan s’est retrouvée mêlée à cette affaire. La cause : les parts de la maison qu’elle partageait avec Johnny Hallyday avant leur divorce et qui sont revenues par la suite à leur fils David. Invité de Morandini Live sur CNEWS et Non Stop People, l’avocat de la chanteuse, Roland Perez, s’est expliqué sur le sujet.

Le clan Hallyday est désormais divisé. Laura Smet et David Hallyday contestent le testament de leur père tandis que Laeticia Hallyday reçoit l’ensemble des biens de Johnny Hallyday et les droits d’auteur. Dans des documents révélés par RTL jeudi dernier, il fait état d’une donation de Johnny Hallyday des parts de la maison que le rockeur partageait avec Sylvie Vartan, à son fils David. Une information contredite par la chanteuse comme elle l’a indiqué dans un communiqué. Invité de Morandini Live sur CNEWS et Non Stop People, l’avocat de Sylvie Vartan est venu faire la lumière sur cette affaire.

"C’est un accord entre les époux"

"Elle a très bien résumé la situation dans un communiqué qu’elle a fait à l’AFP. Elle a parfaitement expliqué qu’il n’y a pas eu de donation de Johnny en avance sur l’héritage. Tout cela remonte au divorce des époux Smet [Johnny et Sylvie]. Dans le cadre de la négociation, Sylvie a préféré que sa part de la maison revienne à son fils. C’est donc ce qu’elle a demandé dans le cadre du divorce. C’est indiqué très clairement dans le jugement du divorce", déclare Roland Perez. "C’est Sylvie qui a demandé en réalité que cette seconde part, qui appartenait à Johnny au lieu de lui revenir à elle dans le cadre de ce divorce, revienne directement à son fils. À l’époque, il n’y avait pas de problèmes de succession. Il y avait qu’un seul enfant. Ce qui est prévu dans le jugement de divorce en 1980 n’a été officialisé qu’en 2002. C’est un accord entre les époux", ajoute-t-il. Des révélations qui ont de quoi être claires…

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 mar P!nk @Pink
    Yaye I love this!!!! https://t.co/ZKDFaPrUvo
    Détails
  • 19 mar Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    Callin ya Daddy for some cash so you can catch your girl at the gigs this summer 💚💚💚 📸 @alicemoitie https://t.co/ysZ8yE9nkU
    Détails
  • 19 mar La Fouine @lafouine78
    🤪🤪LE FRERO M’A DIT T’ES OÙ ? T’AS FINI LE SON ? J’AI DIT AH BAH WÉ ... DU COUP JE TE L’ENVOIE 🤦‍♂️🤦‍♂️😂😂… https://t.co/i7wzai4Nqz
    Détails