• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Morandini Live – Jean-Luc Delarue : "Ce livre est une part de ce qu’il a été" (vidéo)

Morandini Live – Jean-Luc Delarue : "Ce livre est une part de ce qu’il a été" (vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le livre "Jean-Luc Delarue, la star qui ne s’aimait pas" a mis le feu aux poudres. Écrit par Vincent Meslet, il dévoile les zones d’ombre de l’animateur. Proche du présentateur, le producteur Franck Saurat donne son avis sur cet ouvrage dans Morandini Live ce vendredi 12 octobre.

En 2012, Jean-Luc Delarue décédait des suites d’un cancer de l’estomac. Six ans après son décès, Vincent Meslet, ancien collaborateur de l’animateur, publie "Jean-Luc Delarue, la star qui ne s’aimait pas". Il y dépeint un portrait noir de l’ancien présentateur vedette de France Télévisions. Les parents de Jean-Luc Delarue se sont élevés contre cet ouvrage tout comme le paparazzi Jean-Claude Elfassi qui avait poussé un coup de gueule sur le plateau de Morandini Live. Ancien collaborateur de Jean-Luc Delarue, Franck Saurat s’est également exprimé sur le sujet. Le producteur était l’invité de Jean-Marc Morandini pour l’émission spéciale des 40 ans de carrière de Jean-Paul Gaultier diffusée samedi soir sur France 2 et qu’il produit. "C’est compliqué d’en parler. Vincent Meslet est quelqu’un que j’aime beaucoup (…) c’est quelqu’un qui connaissait parfaitement Jean-Luc et Jean-Luc l’aimait beaucoup", réagit Franck Saurat.

Un livre assez proche de la réalité ?

"Le livre est assez exact sur ce qu’était Jean-Luc, j’ai entendu tout ce qui pouvait se dire. Jean-Luc, c’était une vraie rock star. Il était complètement décodé, c’était quelqu’un qui avait un talent inouï, mais qui dans la vie était une vraie rock star", estime le producteur. "Le livre n’est pas aussi dur que l’on voudrait le dire puisqu’il le décrit tel qu’il était", annonce-t-il qui estime que le livre lui rend hommage quelque part. "Jean-Luc Delarue, c’est quelqu’un qui va rester dans l’histoire de la télévision", estime Franck Saurat. "Vincent Meslet n’avait l’intention d’en dire du mal, il avait l’intention d’écrire un personnage qui a été très emblématique dans les années 90 et qui s’est un peu perdu dans un milieu qui est le nôtre", déclare-t-il. "Jean-Luc Delarue avait cette volonté d’être un livre ouvert (…) ce livre est une part de ce qu’il a été",  conclut le producteur.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Houcine de la Star Academy : jugé pour violences conjugales sur son ex-compagne https://t.co/nFkHdvbL7i https://t.co/cni8cW2kL5
    Détails
  • 19 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday : "l'amour plus fort que les mensonges", sa fille Jade répond aux critiques https://t.co/yjtUKVUGdb https://t.co/cczpQCO9gg
    Détails
  • 19 nov Non Stop People @NonStopPeople
    RT @morandini_live: Spéciale #Giletsjaunes pour #MorandiniLive dans 20 mn sur @CNEWS et @NonStopPeople ! Débat, décryptage des images et d…
    Détails