• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
TV

Nabilla en prison, un business pour tromper ses fans ?

Nabilla en prison, un business pour tromper ses fans ?
@Twitterscoopmedias
  • A-
  • A+
Partager Google+

Nabilla a été mise en examen pour tentative d'homicide volontaire et violences volontaires aggravées, puis placée en détention provisoire à la maison d’arrêt de Versailles. Les fans de Nabilla se mobilisent, ce qui profite à des petits malins qui ont trouvé un filon pour gagner de l’argent. Exemple avec le créateur du site FreeNabilla, qui vend des T-Shirts 30 euros l’unité…

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. La mise en examen de Nabilla pour tentative d'homicide volontaire et violences volontaires aggravées, puis son placement en détention provisoire génèrent un véritable business. La jeune femme de 22 ans est soupçonnée d’avoir grièvement blessé son compagnon Thomas Vergara dans la nuit de jeudi à vendredi. Après avoir donné plusieurs versions, Nabilla se défend désormais en affirmant que Thomas Vergara est un homme violent. Autour de cette sombre affaire, c’est devenu une véritable guerre des clans. Et même si Thomas Vergara semble vouloir soutenir Nabilla, chaque protagoniste a ses fans et ses détracteurs. Nabilla, toute jeune chroniqueuse dans l’émission « Touche pas à mon poste » – ce que Thomas Vergara n’aurait pas supporté d’après la grand-mère de la jeune femme – peut compter sur ses fans, qui tentent de se mobiliser sur les réseaux sociaux. Le hashtag #FreeNabilla a notamment fait son apparition sur Twitter.

Soutenir Nabilla peut vous coûter (très) cher

Cet incroyable buzz médiatique engendré par cette affaire a donné des idées à certains, qui en profitent pour gagner de l’argent. Le Figaro s’est intéressé à Richard Ménasé, un jeune designer de 27 ans qui a lancé le site FreeNabilla pour vendre des T-Shirts de soutien à 30 euros l’unité. FreeNabilla n’étant pas déposé à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI), le jeune homme l’a acheté. « Richard Ménasé a passé quelques coups de fils pour faire sérigraphier des T-shirts en coton avec un logo en forme de paire de seins. Chaque pièce Made in France est vendue 25 à 30 euros », relate Le Figaro. Pour Richard Ménasé, « c'est une forme de street art, c'est ce qui est en vogue ». Le designer de 27 ans, qui « ne défend pas spécialement Nabilla », a réussi son coup de com’ : « J'ai transformé une info donnée en un truc cool. » Pour la fortune, il faudra attendre un peu. Lundi soir, le nombre de T-Shirts vendus se comptait sur les doigts des mains…

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 20 sep Non Stop People @NonStopPeople
    .@MHDOfficiel raconte son amitié improbable avec... le fils de #FrancoisHollande ! https://t.co/5OwFoxRN02 https://t.co/gBT7p2Nvl5
    Détails
  • 20 sep Non Stop People @NonStopPeople
    La jolie présentatrice #MarionJollesGrosjean dévoile son baby bump sur Twitter https://t.co/w0P1RLardp https://t.co/CpbkQmw1xK
    Détails
  • 20 sep Non Stop People @NonStopPeople
    .@LauryThilleman pose en bikini en vacances à Mykonos et elle est ca-non ! 😱👙https://t.co/MZ5Iu2PhO5 https://t.co/nbyaQeJ9qP
    Détails